FOOTBALL

Des débuts réussis pour les espoirs de Virton, avec Aurélien Joachim

Des débuts réussis pour les espoirs de Virton, avec Aurélien Joachim

- EDA Claudy Petit

Pour leur première sortie en championnat, les espoirs de Virton ont ramené un point du Cercle de Bruges.

Les espoirs de l’Excelsior de Virton commençaient leur championnat ce lundi soir sur la pelouse du Cercle de Bruges. C’est Aurélien Joachim qui a planté le but gaumais.

S’il n’apparaît plus dans le noyau A de Virton, l’attaquant originaire de Jamoigne est toujours bien sous contrat avec l’Excelsior Virton. Comme Samuel Fabris, Jeremy Serwy, Joshua Nadeau et désormais Julien Vercauteren et Filip Bojic, il s’entraîne désormais avec le noyau B. «Nous avons le droit d’aligner un joueur de plus de 23 ans, explique Samuel Petit. Le coach de l’équipe A ne nous a pas envoyé de joueurs de plus de 23 ans pour ce match et comme nous avions des soucis offensifs, j’ai décidé de le reprendre lui. Il a pour l’instant une super-attitude avec les jeunes. Il les conseille beaucoup. C’est positif pour les jeunes de profiter de son expérience. Mais si Dino Toppmöller avait envoyé quelqu’un il aurait évidemment eu la préférence.»

Rousseau, Besson, Guillaume, Prud’homme et Schauss, qui font partie également partie du noyau A, étaient également du voyage, mais ils ont tous moins de 23 ans.

Le mentor virtonais qui drive désormais l’équipe espoirs aux côtés de Philippe Petit se montrait satisfait de la première sortie de ses ouailles. «Nous avons livré un bon match, confirmait-il. J’ai juste dit aux joueurs qu’il ne fallait pas que l’apprentissage de ce niveau prenne trop de temps. Ce genre de rencontre qu’on a dominé, durant laquelle nous avons eu des occasions, on doit les gagner dans le futur. On a vu la différence avec le Cercle qui connaît le niveau fait preuve de rigueur et détermination.»

Virton: Rousseau, Monaville, Gillet, El Anabi, Besson, Guillaume (57’ Rocca), Joachim, Rapaille (82’ Mezouari), Prudhomme, Dezothez (70’ Boutrif), Schaus (87’ Ajavon).