MONDE

L’Inde, avec le coup de pouce d’une entreprise liégeoise, veut devenir la 4e puissance à se poser sur la lune

L’Inde, avec le coup de pouce d’une entreprise liégeoise, veut devenir la 4e  puissance à se poser sur la lune

Kailasavadivoo Sivan, président de l’organisme de recherche spatiale indien, a expliqué la manoeuvre réalisée cette nuit par la mission censée se poser prochainement sur la lune. AFP

La mission indienne Chandrayaan-2 a été placée en orbite lunaire mardi après une manœuvre délicate, a indiqué l’organisme de recherche spatiale indien (Indian Space Research Organisation).

La mission, qui représente un montant de 142 millions de dollars, vise à cartographier la surface du pôle sud de la Lune, à examiner sa composition et à chercher de l’eau en 14 jours d’expériences. Elle comprend un atterrisseur, un robot jeep et un «orbiteur» pour lequel l’entreprise liégeoise Amos a fabriqué des composants optiques.

La manœuvre a débuté à 09h02 (06h32 HB) et a duré 29 minutes, a précisé l’agence spatiale indienne dans un communiqué. Ce fut l’une des plus difficiles de la mission, ont souligné des responsables de l’organisme à la chaîne NDTV, expliquant que la vitesse d’approche du vaisseau et son altitude devaient être précises, la moindre erreur pouvant ruiner l’opération.

Le Chandrayaan-2 («Chariot lunaire» en hindi) pèse 3,8 tonnes et couvre une distance de 384.000 kilomètres de la Terre à la Lune.

La sonde a été lancée le 22 juillet. Si elle parvient sur la Lune, l’Inde deviendra le quatrième pays à accomplir cette prouesse technologique, après les États-Unis, l’ex-URSS et la Chine.