CYCLISME

Arctic Race: Odd Christian Eiking remporte l’étape reine devant son public

Arctic Race: Odd Christian Eiking remporte l’étape reine devant son public

Odd Christian Eiking a offert la 6e victoire de l’année pour son équipe. Photo News

Odd Christian Eiking (Wanty-Gobert) a levé les bras au terme de la 3e étape de l’Arctic Race, ce samedi en Norvège.

Après 176,5 kilomètres entre entre Sortland et Storheia Summit (Melbu), le Norvégien a devancé le champion de France Warren Barguil (Arkéa-Samsic), nouveau leader au général, et le champion du Kazakhstan Alexey Lutsenko (Astana) au terme d’une dernière ascension de 3,3 kilomètres à 10,4%.

Floris De Tier (Jumbo-Visma) a terminé 13e et premier Belge, devant Dimitri Peyskens (Wallonie-Bruxelles), 15e.

Thimo Willems (Sport Vlaanderen-Baloise) a passé la journée aux avant-postes en compagnie de quatre autres coureurs, dont le Français Bryan Coquard (Vital Concept – B&B Hotels), vainqueur vendredi. Après avoir remporté les sprints dans l’optique du maillot vert du classement par points, il s’est laissé décrocher.

Le peloton a repris le dernier fuyard au début de l’ascension du Storheia Summit, surnommé le «Ventoux norvégien». Loïc Vliegen (Wanty-Gobert), vainqueur récent du Tour de Wallonie, a été le premier à placer une attaque.

Devant le tempo imprimé par le champion de France Warren Barguil (Arkéa-Samsic), le Liégeois a été décramponné, laissant les cadors s’expliquer. Son équipier Eiking a placé une attaque tranchante à quelques hectomètres de la ligne. Il a devancé Barguil et Lutsenko de respectivement 5 et 13 secondes.

Un 6e bouquet pour Wanty-Gobert en 2019

Odd Christian Eiking, 24 ans, a signé la 3e victoire de sa carrière, la première en 2019. Il avait déjà remporté les Boucles de l’Aulne (2017) et la 3e étape du Tour de Wallonie (2018). Le Norvégien apporte à Wanty-Gobert, formation continentale professionnelle belge, son 6e bouquet en 2019.

Le Néerlandais Mathieu van der Poel (Corendon-Circus), leader du général après sa victoire dans la première étape, a dû lâcher le groupe des favoris à 2km de l’arrivée. Il a donc perdu son maillot de leader au profit de Warren Barguil. Le Français compte trois secondes d’avance sur Lutsenko. Floris De Tier est 11e à 0:54.

La 7e édition de l’Arctic Race, la course la plus septentrionale de l’histoire du cyclisme, se terminera ce dimanche à Narvik après une étape de 165,5 kilomètres au départ de Lodingen. Dylan Teuns avait remporté l’édition 2017, le Russe Sergei Chernetski celle de 2018.