TENNIS

David Goffin écarte Richard Gasquet pour atteindre sa première finale en Masters 1000

David Goffin écarte Richard Gasquet pour atteindre sa première finale en Masters 1000

David Goffin est venu à bout de Richard Gasquet en deux sets. BELGA

En venant à bout de Richard Gasquet (AP 56) après 1h15 de jeu (6-3, 6-4) dans la première demi-finale du tournoi de Cincinnati, David Goffin (ATP 19) s’offre ce dimanche sa première finale en Masters 1000.

Sur une 6e faute en revers du Biterrois, «la Goff», N°16 au classement mondial, a conclu le premier set sur le score de 6-3 après 32 minutes de jeu. Malgré un petit pourcentage de première balle (48%) dans cette première manche, le Belge n’a donné que très peu d’occasions à Gasquet, visiblement frustré par son niveau de jeu.

Pour sa cinquième demi-finale en Masters 1000, la seconde de rang dans l’Ohio après avoir dû abandonner contre Roger Federer en 2018, le Liégeois a vu le Français de 33 ans faire le break d’entrée en début de set (0-2). Réactif, Goffin a recollé dans la foulée (2-2).

Impressionnant de vélocité et très performant dans le secteur défensif, il a fait plier le Français pour s’isoler à 5-3. Sur un dernier jeu de service rondement mené, il a ponctué la rencontre grâce à la 23e faute directe de son adversaire.

À une victoire de son 5e titre

David Goffin mène désormais deux victoires à une contre Gasquet. Le Belge l’avait emporté en 2017 à Tokyo (7-5, 6-2) et le Français avait gagné à Montpellier l’an dernier (6-4, 0-6, 6-3), deux tournois sur surface dure aussi.

Le N°1 belge, quatre titres sur le circuit, défiera en finale le vainqueur du duel entre le Serbe Novak Djokovic (ATP 1) et le Russe Daniil Medvedev (ATP 8).

Pour arriver en finale, David Goffin a successivement battu l’Américain Taylor Fritz (ATP 25), l’Argentin Guido Pella (ATP 22), le Français Adrian Mannarino (ATP 59) avant de bénéficier du forfait du Japonais Yoshihito Nishioka (ATP 77), victime d’une intoxication alimentaire.

«Un grand moment pour moi»

Le Liégeois s’est confié à l’issue de sa victoire en demi-finale du tournoi de Cincinnati.

«Je suis très heureux. J’adore ce tournoi et j’y ai pratiqué mon meilleur tennis ces dernières années. Je suis très heureux d’avoir atteint ma première finale en Masters 1000 ici. C’est un grand moment pour moi. Je savais que Richard était un peu fatigué par les efforts de la veille, alors que malheureusement Nishioka n’avait pas été en état de jouer et j’avais pour ma part pu me contenter de taper tranquillement la balle. C’etait pour ainsi dire un jour de congé et je suis arrivé frais et à 100% sur le court. Mais j’étais un peu perdu hier (vendredi) avec le forfait de Nishioka. Je ne savais pas trop quoi faire. M’entraîner, me reposer, aller aux soins, chez le physio. Finalement, j’ai fait un entraînement et un peu comme d’habitude en fait.»

Il s’agira de la 13e finale de la carrière de David Goffin et de la deuxième de son année 2019 après celle perdue contre Roger Federer (ATP 3) à Halle.

Le N°1 belge, auteur de 27 coups gagnants et d’un 10 sur 10 au filet samedi, attend désormais le vainqueur de l’autre demi-finale opposant Novak Djokovic (ATP 1), tenant du titre, au Russe Daniil Medvedev (ATP 8).

«J’ai eu de la chance, mais j’ai tout de même réussi à jouer du bon tennis, a-t-il poursuivi. Et j’ai bien géré mes émotions également, notamment lorsque j’ai servi pour le match. C’est une grande victoire. Cela fait plusieurs mois que l’on bosse dur avec Thomas (Johansson, son coach, ndlr) et je suis content de la façon dont je joue et de la manière avec laquelle les nouvelles choses se mettent en place.»