article abonné offert

ROCHEFORT

Tabassé à mort au bal à Rochefort : pourquoi le travail des enquêteurs n'est pas simple

L’état de Michael Roberty était désespéré depuis la bagarre survenue lors du bal aux lampions, samedi passé. Il a expiré vendredi. On en est à trois interpellations.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 32 des 646 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?