HUY

Alain Pire et sa clique rendront hommage au Woodstock Festival

Alain Pire et sa clique rendront hommage au Woodstock Festival

Alain Pire s’entourera de plusieurs artistes pour un «revival» du Woodstock Festival, le 11 octobre à Huy. Doc

Ce week-end, c’est le 50e anniversaire du mythique Woodstock Festival. Alain Pire y consacrera un concert à la rentrée à Huy.

Événement emblématique de la culture hippie des années 1960, le Woodstock Festival fête ses 50 ans ce week-end. Du 15 au 17 août 1969, pas moins d’un demi-million de personnes avaient gagné la plaine de Bethel aux USA avec les débordements que l’on connaît.

Là où il y a de la bonne «gratte» des sixties, Alain Pire n’est jamais loin. Véritable bible de l’histoire du rock psychédélique à laquelle il a consacré une thèse de doctorat en anthropologie, le Marchinois prépare une soirée anniversaire du Woodstock Festival au centre culturel de Huy, le 11 octobre prochain. À la manière de l’hommage rendu à l’album Sgt Pepper des Beatles il y a deux ans, il s’entourera d’invités pour piocher dans les 295 morceaux joués à Bethel voici 50 ans. Parmi les visages devenus familiers, les gradins hutois reconnaîtront notamment Perry Rose, Marc Ysaye et Jean-Pierre Froidebise. «La difficulté par rapport à Sgt Pepper c’est qu’il va falloir restituer du mieux que l’on peut une série de styles différents, observe Alain Pire. En plus de deux heures, il sera de toute façon impossible de reprendre tous les groupes qui ont joué au Woodstock Festival. Tous n’apparaissent pas toujours non plus dans le documentaire de 3 heures qui a été consacré au festival.»

Reste que les artistes les plus emblématiques de cet événement historique dans l’histoire du rock auront leur place sur la setlist le 11 octobre prochain. On pointera notamment Canned Heat, Jeferson Airplane, Creedence clearwater revival, Sly and the family stone, les Who, Santana… «On reprendra aussi Crosby stills nash & young en version acoustique sur le morceau Helpless. Et bien évidemment Jimmy Hendrix sur Purple Haze et sur sa version mythique de l’hymne américain où il martyrisait sa guitare pour imiter le bruit des bombes au Vietnam.»

Attention, il ne reste déjà plus que quelques places en vente et au balcon seulement.

Le 11 octobre à 20h30 au centre culturel de Huy. 25€ et 20€ 085/211206