FOOTBALL

Ce qui bloque le transfert de Neymar vers la Liga

Ce qui bloque le transfert de Neymar vers la Liga

Neymar n’est plus le bienvenu à Paris. Mais il n’est pas encore certain de quitter la capitale française. AFP

Bien qu’il n’ait jamais été aussi proche de quitter le Paris Saint-Germain, Neymar n’est toujours pas certain de pouvoir rejoindre la Liga dès cet été, comme il le souhaite. Et ce, en raison notamment des souhaits exprimés par le club français.

+ VIDÉO | «Casse-toi», «Qu’il dégage»: les Ultras du PSG poussent Neymar vers la sortie

Des «discussions» mais «rien d’avancé». Voilà comment Leonardo, le nouveau directeur sportif du Paris Saint-Germain, a résumé, dans une interview donnée ce jeudi à RMC Sport, le dossier Neymar durant ce mercato.

Deux jours après avoir reçu des émissaires du FC Barcelone pour évoquer un possible transfert de son compatriote, le dirigeant brésilien est ainsi revenu sur ses précédentes déclarations. Pour rappel, lors d’une conférence de presse organisée samedi dernier, il avait expliqué la non-convocation de Neymar pour le 1er match de Ligue 1 par la tenue de discussions «plus avancées qu’avant» concernant un éventuel transfert.

Mais, au final, qu’est-ce qui bloque entre le PSG, le FC Barcelone et le Real Madrid, l’autre piste évoquée pour Neymar, sous contrat jusqu’en 2022?

1Un «deal» trop important

Ecrire que le Paris Saint-Germain se montre à la fois gourmand et intransigeant dans les négociations liées à un possible départ de son attaquant est sans doute un euphémisme. Et pour cause, les exigences de Leonardo et sa bande ne facilitent pas les discussions.

D’après plusieurs médias, le PSG, qui ne veut brader son poulain acheté 222 millions d’euros, ne compte céder Neymar que si le Barça ou le Real sont prêts à leur proposer un (ou deux) de leurs meilleurs joueurs ainsi qu’une coquette somme de plusieurs dizaines de millions d’euros.

Parmi les deals abandonnés jusqu’à présent, notons que le Barça avait notamment proposé Coutinho ainsi que 80 millions d’euros.

2Un manque de liquidité

Autre souci de taille, le FC Barcelone, qui est le club le plus actif dans les négociations avec le PSG, doit filouter s’il veut à la fois faire revenir Neymar dans ses rangs et respecter la charte du fair-play financier.

En effet, le club catalan, qui a déjà réalisé de gros transferts cet été (Antoine Griezmann, Frenkie de Jong, Neto,...), manque de liquidité pour satisfaire aux exigences actuelles du PSG.

Seule solution? Obtenir le prêt de Neymar avec une option d’achat obligatoire en juillet 2020. Mais là encore, il n’est pas certain que les Parisiens accordent ce cadeau aux Espagnols.

3Un joueur tiraillé

Dans une situation de plus en plus inconfortable à Paris, Neymar n’a plus d’autres échappatoires qu’un transfert.

S’il préfère rejoindre le FC Barcelone vers qui il a multiplié les appels du pied cet été et pour qui il est prêt à réduire drastiquement son salaire - il ne toucherait plus «que» 23 millions d’euros contre 38 millions actuellement, selon un journaliste de la BBC - le joueur brésilien ne peut pas vraiment faire la fine bouche. D’autant plus que c’est le PSG qui aura le mot de la fin.

Dans ce contexte, bien que le Barça soit actuellement le plus actif dans ce dossier, le Real Madrid a également fait savoir qu’il s’intéressait au joueur brésilien. Capable de proposer d’autres grands noms du ballon rond, comme Gareth Bale sur qui Zinédine Zidane ne compte pas cette saison, le club d’Eden Hazard serait également en mesure de mettre plus de 100 millions d’euros sur la table, selon le média espagnol «Sport». Autant de données importantes que l’entourage de Neymar l’encourage à prendre en compte avant d’exprimer à nouveau publiquement son amour pour le Barça.

+ À LIRE AUSSI | Neymar s’est perdu à Paris