article abonné offert

Une meilleure prise en charge à partir d’octobre

Une meilleure prise en charge à partir d’octobre

Généralistes et kinés vont être formés pour une meilleure prise en charge du mal de dos. Reporters/BSIP

La prise en charge des douleurs lombaires ou radiculaires n’est pas optimale. Certains généralistes prescrivent un antidouleur, d’autres une radiographie, d’autres encore des séances chez le kiné… «Cela part dans tous les sens or il y a des protocoles à respecter, protocoles qui ont fait leurs preuves», rappelle Saïd Mazid, vice-président de l’Union des kinésithérapeutes de Belgique.