HUY

Vidéo | Des Septennales gourmandes avec le Village des confréries

Le Village des confréries alimente la gourmandise des badauds en ce moment, sur le quai Batta à Huy. La confrérie de la Tarte et de la Pompe, invitée pour l’occasion, y propose d’ailleurs sa bière «Vî keute di Nameur».

Escargots, boudins, pintes, pékets, tartes, crêpes, cafés, vins… Le Village des confréries voit défiler les fins gourmets depuis ce midi, sur le quai Batta à Huy. Une édition un peu spéciale puisqu’elle a lieu dans le cadre des Septennales de Huy.

+ À lire | Vidéo : Le metteur en scène du cortège des Septennales est ému

Ainsi, neuf confréries de la région se sont réunies pour honorer la bonne mangeaille, comme elle le fait chaque année à l’occasion du 15 août: la confrérie du Cochon de Saint-Antoine (Blehen), Li Pîr’Rèye di Lîcint (Lincent), celle des Chevaliers de la tarte et de la pompe (Namur), des Chevaliers de l’ordre du malt, de l’Hydromel (Tihange), des chevaliers de l’ordre des escargots de Betonval (Wanze), Lès magneûs d’Parbolèts di Bwès (Borsu) et enfin, la confrérie du Vin du Perron (Statte).

Un menu des confréries

«Ce sont les 5e Septennales auxquelles je participe avec le Village des confréries», explique Marie-Claire Lenaerts, présidente de la Régionale des confréries (qui organise) et grand maître de la confrérie des Chevaliers de l’ordre du Malt, de Hannut. «Notre objectif est de transmettre les traditions culinaires de nos régions, dans des événements conviviaux comme celui-ci.»

+ À lire | Photos: sobre, ce cortège des Septennales axé sur les Hutois à travers les siècles

Un «menu» à composer a été mis en place pour cette édition du Village des confréries. Un menu qui invite les badauds à écumer les divers stands installés sur place. Pour une douzaine d’euros, celui-ci comprend l’apéro, une entrée, un plat, un dessert et le pousse-café.

+ À lire | Une foule de fidèles à la collégiale

De la Tarte et de la Pompe

Parmi les confréries présentes sur le site, il y avait celle de la Tarte et de la Pompe de Belgrade, invitée pour la seconde fois dans le Village des confréries de Huy. «Au départ, j’étais venue en tant que spectatrice à Huy. Mais j’ai bien aimé l’événement, je me suis donc renseignée pour y prendre part», explique Jeanine Marchal, vice-présidente de la confrérie de la Tarte et de la Pompe. C’est ainsi que l’année dernière, dans le cadre des festivités du 15 août, la confrérie namuroise a pu participer à l’événement. «C’est tout naturellement que la Régionale des confréries nous a proposé d’y participer à nouveau pour les Septennales.»

Les produits que propose la confrérie tournent autour de la tarte au riz, du café et sa bière «di Vî keute di Nameur», une bière qui se décline en brune et en blonde.

«On a fêté notre 45e chapitre cette année», explique encore la vice-présidente du comité de la confrérie. Un comité quarantenaire qui est composé de 18 membres, «sans les chevaliers et aspirants. Sinon, nous avons plus d’une centaine de personnes qui gravite autour de la confrérie. Et chaque année, on intronise de nouveaux confrères».