HERSTAL

Découverte d’une «caverne d’Ali Baba»: quatre personnes condamnées

Découverte d’une «caverne d’Ali Baba»: quatre personnes condamnées

Photo d’illustration (archive) Zone Police Liège

Quatre hommes ont été condamnés mercredi par le tribunal correctionnel de Liège pour des faits de vols et de recel de machines électriques.

Une importante collection d’objets volés, qualifiée de «caverne d’Ali Baba» par le juge, avait été retrouvée chez un sexagénaire de Herstal.

L’affaire avait été révélée à la suite de l’interpellation, le 16 décembre 2018 à Herstal, d’un Liégeois de 31 ans après le vol d’un vélo. Ce toxicomane avait expliqué aux policiers qu’il avait commis bien d’autres faits et qu’il revendait les objets à des complices.

Une visite domiciliaire réalisée chez un Herstalien de 63 ans et son fils de 30 ans a permis de découvrir une collection impressionnante de machines de chantier volées, composée de plus d’une soixantaine de foreuses, compresseurs, tronçonneuses et autres disqueuses.

Ce matériel avait été dérobé à des professionnels, mais aussi dans des abris de jardins au cours d’une vague de méfaits commis en décembre 2018 dans la rue Chera à Herstal. Le principal auteur, en aveux, avait dénoncé ses complices receleurs en affirmant qu’ils avaient aussi participé à certains vols.

Ce dernier a été condamné à une peine de 15 mois de prison avec sursis pour le surplus de la détention préventive. Les trois autres ont écopé de peines de 4 et 6 mois de prison avec sursis.