BRUXELLES

Trottinettes électriques à Bruxelles: la grande hécatombe

Trottinettes électriques à Bruxelles: la grande hécatombe

Tout comme sa consœur Wind, la société Hide a retiré ses trottinettes électriques des rues de Bruxelles. BELGA

1 300 des 4 000 engins que compte la capitale ont été retirés de la circulation, selon Bruxelles Mobilité.

Les opérateurs de trottinettes électriques Hive et Wind, respectivement lancées les 20 juin et 17 juillet dernier à Bruxelles, ont déjà déserté le marché régional, rapporte mercredi La dernière Heure.

La société allemande Wind y disposait d’une flotte de 500 trottinettes et l’opérateur Hive de 800. Les 1 300 engins ont dès lors été retirés de la circulation, a confirmé Bruxelles Mobilité au quotidien. L’opérateur Tier (50 engins) a également disparu de Bruxelles.

Jusqu’ici, plus de 4 000 trottinettes électriques circulaient dans les rues de la Région-capitale, avait indiqué fin juin le porte-parole du ministre de la Mobilité Pascal Smet à l’agence Belga.

Plusieurs éléments expliquent ce retrait prématuré, selon la DH: la trop grande concurrence entre les huit opérateurs différents, les coûts de maintenance élevés, la méconnaissance de la réalité bruxelloise et les faits de vandalisme.