article abonné offert

COURRIER LECTEURS

Histoire étonnante de l’Assomption

Jadis, l’année civile était parsemée de fêtes religieuses qui étaient toutes des jours chômés (les vacances n’existaient pas!)