WALLONIE TERRE D'EAU

Balade : Autour de l’un des plus anciens lacs artificiels d’Europe

Balade : Autour de l’un des plus anciens lacs artificiels d’Europe

EdA Mathieu Golinvaux

On démarre la neuvième étape de notre série estivale par une balade à vélo du côté du lac de la Gileppe, un des plus anciens lacs artificiels d’Europe.

+ À LIRE AUSSI | Wallonie, terre d'eau : les Hautes Fagnes entre amis

On démarre la neuvième étape de notre série estivale par une balade à vélo du côté du lac de la Gileppe, un des plus anciens lacs artificiels d’Europe.

Implanté au cœur de la vaste forêt de l’Hertogenwald, le barrage actuel couvre une superficie de 130 ha. Il possède une capacité de plus de 26 millions de mètres cubes. C’est le baron Théophile de Jamblinne de Meux qui a dessiné cet ouvrage d’art, il y a plus de 150 ans. La construction de celui-ci remonte en effet à 1857. Il a été inauguré en 1878 par le roi Léopold II. À l’époque, la contenance du lac était de 12 millions de mètres cubes. Notamment rehaussée de 10 m à la fin des années 60, celle-ci a été plus que doublée depuis. À l’époque, le barrage avait été construit pour répondre aux besoins de l’industrie lainière, florissante à l’époque dans la région. Les artisans de la région verviétoise souhaitaient bénéficier d’une eau de meilleure qualité et surtout d’une meilleure régularité.

La balade, elle, nous fera découvrir le massif forestier de l’Hertogenwald, la forêt des Ducs, sur les hauteurs des cantons de l’Est de la Belgique et, bien entendu, l’immanquable tour du lac. L’occasion de découvrir des vues sur les vallées encaissées où coulent de nombreux ruisseaux en provenance du plateau fagnard. Sur votre vélo, le tour fait 15 km de long. D’un niveau intermédiaire, vous devez compter un peu plus d’une heure.

Et à la fin de la balade, vous ne manquerez pas de grimper à 77 m pour découvrir la vue à 360° sur le barrage et sa région.

Point de départ :  route de la Gileppe 55, 4845 Jalhay