Wallonie, terre d'eau

Wallonie, terre d'eau : les Hautes Fagnes entre amis

Wallonie, terre d'eau : les Hautes Fagnes entre amis

EdA

Tout au long de l’été, « L’Avenir » vous propose de partir à la découverte de la « Wallonie, terre d’eau ». Cette semaine, on embarque pour les Hautes Fagnes.

Après s’être baladé dans la vallée de la Semois la semaine passée, on retraverse toute la Wallonie cette semaine. C’est la région des Hautes Fagnes qui nous accueille cette fois pour la neuvième étape de notre série Wallonie, terre d’eau.

On prendra le temps de découvrir un des plus anciens lacs artificiels d’Europe en grimpant notamment au sommet d’une tour de 77 m, avant de redescendre les pieds sur terre, ou plutôt sur l’eau, pour un étonnant barbecue. On part également à la découverte de saveurs de chez nous, du côté des ateliers de la Truite d’Ondenval.

 

1

L’un des plus anciens lacs artificiels d’Europe

On démarre la neuvième étape de notre série estivale par une balade à vélo du côté du lac de la Gileppe, un des plus anciens lacs artificiels d’Europe.

Implanté au cœur de la vaste forêt de l’Hertogenwald, le barrage actuel couvre une superficie de 130 ha. Il possède une capacité de plus de 26 millions de mètres cubes. C’est le baron Théophile de Jamblinne de Meux qui a dessiné cet ouvrage d’art, il y a plus de 150 ans. La construction de celui-ci remonte en effet à 1857. Il a été inauguré en 1878 par le roi Léopold II. À l’époque, la contenance du lac était de 12 millions de mètres cubes. Notamment rehaussée de 10 m à la fin des années 60, celle-ci a été plus que doublée depuis. À l’époque, le barrage avait été construit pour répondre aux besoins de l’industrie lainière, florissante à l’époque dans la région. Les artisans de la région verviétoise souhaitaient bénéficier d’une eau de meilleure qualité et surtout d’une meilleure régularité.

La balade, elle, nous fera découvrir le massif forestier de l’Hertogenwald, la forêt des Ducs, sur les hauteurs des cantons de l’Est de la Belgique et, bien entendu, l’immanquable tour du lac. L’occasion de découvrir des vues sur les vallées encaissées où coulent de nombreux ruisseaux en provenance du plateau fagnard. Sur votre vélo, le tour fait 15 km de long. D’un niveau intermédiaire, vous devez compter un peu plus d’une heure.

Et à la fin de la balade, vous ne manquerez pas de grimper à 77 m pour découvrir la vue à 360° sur le barrage et sa région.

Point de départ :  route de la Gileppe 55, 4845 Jalhay

 

2

Un barbecue au milieu du lac

Après le lac de la Gileppe, c’est un second lac, lui aussi artificiel, qui nous attend pour notre deuxième halte en province de Liège. Situé un peu plus au sud, le lac de Robertville couvre 62 ha et a une capacité de 8 millions de mètres cubes d’eau.

Là aussi, c’est un barrage, construit en 1928, qui est à l’origine de cette gigantesque zone d’eau. À l’époque, l’objectif ici était de fournir en eau potable la ville de Malmedy, mais également d’alimenter la centrale électrique de Bévercé.

Ici, on vous propose de prendre un peu de temps pour découvrir un concept étonnant. Grâce à Grill Island, il est possible de faire un barbecue en plein milieu du lac de Robertville. Embarquer jusqu’à huit personnes sur un petit bateau circulaire pour un repas unique. Au centre de celui-ci, est installé un barbecue sur lequel vous pourrez déguster des produits régionaux. Il s’agit du tout premier restaurant flottant de Belgique. Il est également possible d’embarquer pour un petit déjeuner au calme ou pour un simple, mais unique, apéro au soleil.

À Waimes, les plaisirs de la table prennent le large.

De nombreuses autres activités sont également proposées à proximité. À Robertville, vous pourrez pêcher, naviguer, nager ou simplement vous reposer.

Rue du Lac, 4950 Waimes

Grill Island au lac de Robertville

 

3

Une nuit au camping

Après les hôtels, gîtes et autres centres de vacances, une fois n’est pas coutume, on vous propose de sortir quelque peu de votre zone de confort pour passer une nuit au camping.

Enfin, pas tant que ça puisque le camping Anderegg de Waimes est équipé de tout le nécessaire pour passer quelques jours de vacances sans se soucier du reste.

Installé sur la lisière d’une forêt à Bruyères, petit village de la région, ce dernier propose une vue panoramique sur les collines avoisinantes. Le camping, reconnu « camping de charme », est en plus traversé par un petit ruisseau qui fera le bonheur des enfants quand le soleil se montre un peu trop généreux.

Camping familial, installé dans un cadre calme et verdoyant, l’endroit est idéal pour les amoureux de la nature, mais pas seulement. Les campeurs sportifs sont également les bienvenus.

Promeneurs et vététistes devraient en effet trouver leur bonheur dans la région sans trop de problème. Plus de 1 000 km de randonnées ont été recensés par les offices de tourisme régionaux. Et il y en a pour tous les goûts, du plus simple au plus expérimenté.

Le camping Anderegg est ouvert toute l’année.

Bruyères 4, 4950 Waimes

+ Camping Anderegg

4

Une truite renommée

C’est un curieux élevage qui nous attend pour cette quatrième étape de notre périple dans les Hautes Fagnes. Au cœur du charmant petit village ardennais d’Ondenval, on découvre l’atelier de la Truite d’Ondenval. Depuis 1984, on élève des truites dans ce petit hameau de la commune de Waimes. Alors qu’ils ont repris l’exploitation en 2014, Nicolas et Lionel proposent différents produits, de la truite fumée ou fraîche à la mousse de truite. Et leur production est désormais prisée par plusieurs restaurants de renommée de la région.

Les truites arc-en-ciel ne sont pas élevées sur place depuis leur plus jeune âge. Elles sont achetées, mais finissent leur croissance dans de l’eau de source de la région. C’est ce qui leur donne, sans doute, un goût aussi unique. « Pendant cette période, le poisson est affiné, précise Nicolas. C’est-à-dire qu’il perd le maximum de ses graisses internes pour favoriser les graisses importantes, par exemple les oméga-3 et les oméga-6. »

Les poissons sont ensuite travaillés sous leurs différentes formes. Ils sont notamment fumés sur place au bois de hêtre et de chêne.

Originaire de la côte est des États-Unis, la truite arc-en-ciel a été introduite en Europe à la fin du XIXe siècle. Sa robustesse et sa vitesse de croissance font d’elles un poisson particulièrement adapté à l’aquaculture.

Rue Saint-Donat 26, 4950 Waimes

La truite d'Ondenval à Waimes 

 

5

Une plage de 8 000 m2

Et on termine notre périple à l’est du pays par la découverte d’un troisième lac.

Lui aussi artificiel, le lac de Bütgenbach a lui été construit en 1932 pour réguler le cours de la Warche, connue pour être l’une des rivières les plus imprévisibles de Belgique. Ici aussi, l’objectif était de rassasier les nombreuses entreprises de la région plutôt gourmandes en eau (tanneries et papeteries). La construction du barrage de Bütgenbach fut d’ailleurs entreprise juste après celle de son voisin de Robertville. Le barrage est, lui aussi, équipé d’une centrale électrique et le lac est devenu, au fil des années, un endroit touristique important de la région.

C’est qu’il fait bon flâner sur les rives du lac et son centre de sports et loisirs Worriken, créé en 1979 sur les bords de celui-ci. Le centre offre une panoplie d’activités sportives et récréatives extérieures. En plus d’une immense plage de plus de 8 000 m2, on trouve une zone de baignade surveillée, trampoline, pédalos, plaine de jeux, kayak, mais également des écoles de voile, de tennis et même de ski de fond en hiver.

Et pour ceux qui apprécient moins le farniente le long de l’eau, l’endroit est également le point de départ de nombreuses balades en forêt.

Worriken 9 4750 Bütgenbach

Lac de Bütgenbach

CARNET DE VILLE  | Malmedy
CARTE INTERACTIVE | Les bons plans pour vous baigner en Wallonie

Au fil de l'eau

Que faire également ?

Accropark de la Gileppe
L’accrobranche propose de cheminer d’arbre en arbre dans un cadre naturel.
Route de la Gileppe 55, 4845 Jalhay

– Parc naturel  des Hautes Fagnes
Les Hautes Fagnes sont un formidable terrain de jeu pour les promeneurs. De nombreuses balades sont proposées et, grâce à son relief assez plan, elles sont, en général, accessibles à tous

Où manger ?

– Restaurant panoramique du lac de la Gileppe
Route de la Gileppe 55, 4845 Jalhay

Où dormir ?

Domaine des Hautes Fagnes
Rue des Charmilles 67, 4950 Ovifat

Hôtel des bains
Haelen 2, 4950 Waimes

Hôtel Bütgenbacher Hof
Marktplatz 8, 4750 Bütgenbach