Dix articles pour nos abonnés à ne pas manquer

Dix articles pour nos abonnés à ne pas manquer

EdA

Chercher un job en 22 langues; Comment «Night&Day» est devenu sponsor en Formule 1 de McLaren? ; Tornade: «Les prochaines semaines seront difficiles»; De Wever, «des promesses à la Trump» et «une sorte de fascination morbide par rapport au Vlaams Belang»... Voici une sélection des articles réservés à nos abonnés à découvrir ce mardi 13 août.

1

Toujours plus de donneurs d’organes 

Lundi 12 août à 11 h 30, 372 323 personnes étaient inscrites au registre national comme donneurs d’organes et 197 961 comme non donneurs. Le nombre de donneurs a augmenté de 32% en 2018, et cela se poursuit en 2019. Les journaux flamands De Standaard et Het Niewsblad parlaient lundi d’un effet élections communales, grâce à la campagne «Make Belgium Great again» lancée par la chaîne VTM.

En Wallonie, il y avait eu une campagne d’affichage, mais pas de moyens supplémentaires: certaines communes avaient prévu une inscription au registre mais d’autres non.

Si l’inscription se joue au rayon local, le don est international.

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

2

De Wever, «des promesses à la Trump» et «une sorte de fascination morbide par rapport au Vlaams Belang»

En Flandre, c’est parti. Les négociations pour la création d’une majorité ont enregistré un sacré coup d’accélérateur. C’était hier matin. Dans un timing presque parfait, N-VA, CD&V et Open Vld ont rassemblé leur bureau politique et puis ont communiqué que le trio était partant pour se mettre autour de la table et relancer une coalition suédoise.

La N-VA, qui dicte le tempo, a ainsi avancé le contenu de la note rédigée par l’informateur Bart De Wever et le nom du formateur et futur ministre-président: Jan Jambon. Sur ce dernier point, les nationalistes flamands ne sont pas à une contradiction près. En avril, Jan Jambon était intronisé futur Premier ministre. Quelques mois plus tard, le voilà presque ministre-président de la Flandre.

Pierre Verjans, politologue à l’ULiège, livre sa lecture par mots-clés.

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

3

Foire de Huy: après le drame, l’attraction peut rouvrir 

Un expert du SPF Économie a vérifié hier l’attraction «Roller Coaster», à la foire de Huy, après le grave accident survenu vendredi lors de l'ouverture des festivités.

Le manège peut rouvrir.

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

4

Tornade:«Deux ans pour tout réparer»

Couvreurs, vitriers, électriciens… Les entrepreneurs du Grand-Duché de Luxembourg sont fortement sollicités depuis qu’une tornade s’est abattue sur les communes de Pétange et Bascharage vendredi soir.

Ceux qui traversent certains quartiers de Bascharage et Pétange assistent à une scène post-apocalyptique. Les pompiers, militaires et les camionnettes de chantier ont envahi les rues, laissant derrière eux quelques embarras de circulation. Mais le trafic est loin d’être la priorité dans ces deux communes, touchées de plein fouet par une violente tornade. Des centaines d’hommes ne comptent plus leurs heures depuis samedi pour tenter de réparer les innombrables dégâts et aider les sinistrés, dont la plupart ont dû être relogés. Ce sont sans aucun doute les couvreurs qui ont le plus de boulot, au vu du nombre de toits arrachés.

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

5

Tragique bagarre au bal aux lampions: un homme interpellé et auditionné

Roué de coups au bal des commerçants, Michael Roberty (38 ans), un habitant de Nassogne, a été hospitalisé dans un état critique, dans la nuit de samedi à dimanche.

Emmené au CHU de Mont-Godinne, à l’heure d’écrire ces lignes, son pronostic vital est toujours très engagé, expliquait le parquet de Namur ce lundi, en fin de journée, alors que la veille il confirmait un état de mort clinique.

Un suspect a été interpellé et auditionné.

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

6

Chercher un job en 22 langues 

ÀBruxelles, un chercheur d’emploi sur dix ne parle ni français, ni néerlandais. Pas évident, dans ce contexte, de trouver un job. Il y a un an, Actiris (Office régional bruxellois de l’Emploi) a donc lancé un service d’interprétariat social pour accompagner les personnes allophones. Des neuf langues de départ, Actiris fait, depuis peu, appel à des interprètes afin de couvrir 22 langues.

Avec 8 000 demandeurs d’emploi allophones, Actiris se devait de prendre cette problématique à bras-le-corps. Quid de la Wallonie?

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

7

Séba, fauconnier passionné

Séba Gerkens, d'Hamoir, est fauconnier au château de La Roche-en-Ardenne. 

Séba et Jean-Louis se regardent, complices. Sur le bras de Séba, Ragnar, un grand-duc de Sibérie, prestigieux, sublime. C’est la première fois que le rapace fait son entrée dans la haute cour d’honneur du château de La Roche-en-Ardenne en tant que clou du spectacle.

Une première stressante pour les deux fauconniers qui ne connaissent pas encore ses réactions face au public. «C’est un peu comme le stress d’un artiste qui monte sur scène», sourit Séba.

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

8

Fernelmont: un appel à la solidarité pour faire pencher Lisa du côté de la vie 

Lisa souffre d’une forme de cancer pédiatrique très rare. Coûteux, le traitement n’est pas remboursé. D’où un appel à la solidarité.

Les parents pensaient avoir passé le cap le plus difficile mais en décembre 2018, la nouvelle a fait l’effet d’une terrible douche froide. Chez Lisa, leur fille de 10 ans, la maladie venait de faire son retour.

Elle avait été diagnostiquée une première fois en juin 2013: Lisa était atteinte d’un neuroblastome de stade 4. Il s’agit d’une forme très rare de cancer pédiatrique qui touche une vingtaine d’enfants en Belgique.

La petite Lisa et ses parents se sont battus avec un courage remarquable pendant un an. Lisa a fait face avec ténacité à une chimiothérapie ainsi qu’un traitement radioactif et une allogreffe de cellules souches hématopoïetiques de sa maman, un traitement lourd qui lui enlevait temporairement toute immunité naturelle.

Ces traitements avaient été couronnés de succès puisque, depuis la mi-2014, Lisa se trouvait en rémission.

Hélas, alors que la famille pensait toucher au but, Lisa a effectué une rechute tardive.

«Votre soutien nous est plus que jamais précieux et chaque don, même petit, peut au final faire pencher la balance du côté de la vie», confient les parents.

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

9

Comment «Night&Day» est devenu sponsor en Formule 1 de McLaren? 

À l’occasion du Grand Prix de de Formule 1 de Spa-Francorchamps, les deux McLaren seront sponsorisées par le «petits» Belges de Night&Day.

Comment les dirigeants de Night&Day ont-il réussi à s’immiscer sur aussi prestigieuse carrosserie?

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

10

Bruges en Ligue des champions: de quoi assommer la concurrence belge 

Si Bruges élimine Kiev, il ne sera plus qu’à une marche d’une 2e présence consécutive en poules de Ligue des champions, ce qui constituerait un gros coup. Sportif et financier.

+ À DÉCOUVRIR ICI