Virton 0 – Union 1

Un peu court, ce Virton-là

Un peu court, ce Virton-là

Belga

Et à la fin, c’est l’Union qui sourit. Comme souvent depuis un an d’ailleurs. Sur sa lancée de leur probant succès initial (3-0 contre Roulers) et malgré l’absence de leur fer de lance Selemani, qui veut forcer son transfert, les Bruxellois ont doublé leur acquis en maîtrisant quasi parfaitement des Virtonais chez qui les difficultés en zone de décision sont apparues aussi criardes qu’à Louvain.

Hormis durant vingt minutes initiales pour le moins encourageantes, et marquées par des tentatives de Couturier et Hadji, les hommes de Toppmöller n’ont pu bousculer une phalange qui a tissé habilement et progressivement sa toile d’araignée et contré les Gaumais au prix d’un pressing souvent très haut sur le terrain. Plus rapides que les Virtonais dans leurs reconversions, les joueurs de Thomas Christiansen n’ont plus concédé, ensuite, que deux occasions sur des coups de pied arrêtés. Et ils ont fait la différence en récupérant un ballon à mi-terrain pour lancer une attaque conclue par Nielsen avec la complicité involontaire de Couturier. Il restait alors plus d’une demi-heure à jouer, mais jamais les Virtonais, trop peu inspirés, n’ont laissé apparaître un véritable sentiment de révolte, de nature à déstabiliser une défense où rayonnait le robuste et imposant Kandouss. Les Gaumais restent donc à la case-départ après deux journées et avant un déplacement à Lommel (samedi, 17 h).

VIRTON : Moris ; Kocabas, Prempeh, Jordanov, Malget ; Lecomte (65’, Cruz), Couturier, Soumaré (65’, Turpel), Lapoussin (80’, Lewerenz) ; Hadji, Koré.

UNION : Saussez ; Perdichizzi, Kandouss, Hamzaoui, Vega ; Teuma (91’, Bager), Mehlem, Nielsen ; Bouekou (81’, Van?Der?Heyden), Tabekou, Fixelles (69’, Haugen).

Arbitre : Q.?Pirard.

Assistance : 2?800.

Cartes jaunes : Perdichizzi, Hamzaoui, Cruz, Nielsen.

But : Couturier (53’, csc 0-1).

Note du match : 6.

53’, récupération haute de l’Union, Fixelles en profite pour centrer vers Nielsen dont la frappe, contrée par Couturier, surmonte Moris (0-1).