JUDICIAIRE

Des ex-combattants revenus de Syrie devant le tribunal correctionnel de Bruxelles

Des ex-combattants revenus de Syrie devant le tribunal correctionnel de Bruxelles

Photo News

La chambre du conseil de Bruxelles a renvoyé jeudi Yousra B.S. et son mari Sandokan D. devant le tribunal correctionnel pour participation aux activités d’un groupe terroriste, selon des informations de La Capitale confirmées vendredi par le parquet fédéral. Le couple était établi en Syrie en 2015 et 2016 et se serait battu aux côtés de l’État islamique (EI).

La femme aurait également appelé à perpétrer une attaque après le retour des Diables Rouges du Mondial de football.

Peu de temps avant que les Diables Rouges ne viennent célébrer leur troisième place à la Coupe du monde le 15 juillet 2018 sur la Grand-Place de Bruxelles, un message était apparu sur la messagerie Telegram appelant à mener une attaque lors de cette journée. Une enquête sur les données téléphoniques a permis de remonter jusqu’à Yousra B.S., 25 ans, originaire d’Uccle.

La jeune femme avait été mise sous surveillance par la Sûreté de l’État suite à son départ en Syrie en juillet 2015 pour rejoindre les combattants de l’État islamique. Elle avait été arrêtée en mai 2017 car elle prévoyait d’y retourner.

Yousra B.S. a nié avoir lancé cet appel, mais elle a été inculpée début août par le juge d’instruction, pour participation aux activités d’un groupe terroriste et incitation au terrorisme. Elle avait alors été placée sous mandat d’arrêt, puis sous surveillance électronique depuis mars 2019.

La chambre du conseil l’a maintenant renvoyée devant le tribunal correctionnel, mais uniquement pour son séjour en Syrie en 2015 et 2016.