MONS

Toujours plus de touristes à Mons

Toujours plus de touristes à Mons

Le Jardin éphémère attire le public, plus nombreux que d’habitude cet été. Ville de Mons

L’office de tourisme enregistre une hausse de visiteurs le mois dernier, tout comme les musées, en forte progression.

Mons a-t-elle trouvé une place sur la carte des villes à visiter durant l’été? En tout cas, son office de tourisme a été plus sollicité que d’habitude le mois écoulé. 5 700 visiteurs extérieurs se sont rendus à VisitMons en juillet, soit 18% de plus que l’an dernier, pour la même période.

Concernant le public international, la France reste le pays dominant et représente 52% des touristes étrangers (+ 8% par rapport à juillet 2018). Les autres publics (Grande-Bretagne, Allemagne, Pays-Bas, Espagne et Italie) sont stables et les visiteurs chinois et canadiens en progression. Sans doute l’effet des commémorations du centenaire de l’Armistice pour ces derniers.

Du côté des musées, on est également à la fête, beaucoup affichant une progression notable. L’Artothèque est le musée qui progresse le plus, augmentant sa fréquentation de 126% par rapport à juillet 2018. Suit le Mons Memorial Museum (+70%), le Musée du Doudou (+64%) ou encore la Maison Van Gogh (+58%)

Cette dernière a pu profiter d’un week-end où le peintre était mis à l’honneur à Mons et dans le Borinage. Cet événement faisait partie d’une programmation plus large: «Destination Mons», mise sur pied pour animer la ville durant les deux mois d’été.

Et pour les autorités montoises, elle porte ses fruits. Le jardin éphémère, les festivités du 21 juillet, les jardins d’été, les DJ afterworks… contribuent à ramener du monde en ville.

Le mois d’août sera également dense en activités et animations potentiellement attractives: un bal déjanté pour les enfants samedi, une mousse party du marché aux herbes, des balades à vélo, la poursuite des DJ Afterworks, du cinéma en plein air…

Et pour clôturer ce programme d’été, il y aura un riche programme consacré au 75e anniversaire de la libération de Mons.