Wallonie, terre d'eau

Wallonie, terre d'eau : à la découverte de la Semois et ses virages

Tout au long de l’été, «L’Avenir » vous propose de partir à la découverte de la « Wallonie, terre d’eau». Cette semaine, on embarque dans la vallée de la Semois.

La Semois serpente en province de Luxembourg, avant de traverser celle de Namur puis la frontière française pour se jeter dans la Meuse.

Cette huitième étape de notre série Wallonie, terre d’eau est sans aucun doute l’une des plus belles et des plus dépaysantes de l’été. Ce n’est pas pour rien que des milliers de touristes hollandais, notamment, prennent cette région d’assaut une fois la saison estivale venue.

Cette semaine, on vous propose de remonter le courant pour découvrir un étonnant pont tressé au-dessus de la rivière, des points de vue sur des paysages à couper le souffle, avant de piquer une tête pour se rafraîchir.

 

1

Le pont de la rivière Semois

À travers le pays d’Arlon, la Gaume et les Ardennes belge et françaises, la Semois s’écoule donc sur 210 km entre Arlon et Monthermé. La rivière se jette ensuite dans la Meuse.

Une fois n’est pas coutume, on décide de remonter le courant à contresens pour partir à la découverte d’une magnifique région. On s’arrête en province de Namur pour notre première halte, du côté du village de Laforêt, par ailleurs l’un des Plus Beaux Villages de Wallonie, pour observer une étrange construction qui enjambe le cours d’eau.

En bois tressé, s’il a l’air si fragile et s’il semble qu’il craquera à chacun de vos pas, vous pouvez traverser sans crainte et atteindre l’autre rive sans vous mouiller les pieds.

Autrefois, il permettait le passage à pieds secs des agriculteurs, mais aussi du bétail. Aujourd’hui, sorte de signal du début de l’été, le pont réapparaît chaque année entre juin et octobre. « Cela dépend un peu du niveau de l’eau, précise Claude Delosse qui œuvre chaque été à sa reconstruction. En cas de crue, le pont peut s’ouvrir en deux grâce à deux câbles qui le retiennent d’une rive à l’autre. Les claies ne sont ainsi pas emportées. »

Au total, l’ouvrage mesure 70 m de long. Il est composé de 80 claies, des éléments de bois tressé. Ceux-ci reposent sur 14 pieds de soutien pour assurer sa stabilité. Chaque été, plus de 10 000 personnes traversent le pont pour atteindre, au sec, l’autre côté du rivage. Une courte balade de 2 km est alors accessible.

Rue du Pont de Claies 5, 550 Laforêt

+ Laforêt, un des Plus Beaux Villages de Wallonie

 

2

Rêver au fil de l'eau

Passer une nuit dans la région ne sera sans doute pas suffisant pour découvrir tous les secrets de celle-ci. On ne manquera pas d’établir pendant quelques jours un camp de base avec sa tribu pour profiter au maximum des richesses du coin.

Si celui-ci regorge de campings (voir par ailleurs) et de gîtes, on vous propose de vous laisser bercer une ou plusieurs nuits le long de la rivière, dans un cadre verdoyant.

C’est l’Hostellerie La Chambre de la Semois qui nous accueille, un petit établissement familial qui s’est agrandi au fil des années autour de Dimitri et Jane, les propriétaires. Cet hôtel trois étoiles possède 32 chambres standards et 8 suites spacieuses et confortables.

Trop chaud ? Il ne vous faudra parcourir qu’une petite centaine de mètres pour déjà avoir les pieds dans l’eau de la Semois toute proche. Et pour ceux qui veulent nager tranquillement, l’établissement est également équipé d’une piscine extérieure et chauffée.
On notera qu’en plus de jolies chambres, l’établissement possède également un excellent restaurant. La cuisine fait en effet partie des restaurants les mieux cotés en province de Namur par le guide Gault & Millau.

Rue de Liboichant 12, 5550 Alle-sur-Semois

Hostellerie Le Charme de la Semois

 

3

Grandeur et vertige d’un panorama

Pour observer la Semois et ses curieux virages, on prend cette fois un peu de hauteur.

Nous voilà parti pour une balade de 11 km qui n’est pas accessible à tous. Après quelques centaines de mètres à travers le village de Rochehaut, on profite de la vue depuis les hauteurs, mais rapidement le chemin devient sentier et la descente est soutenue et glissante. Méfiance donc.

On s’enfonce en effet dans la vallée pour découvrir les rives sauvages de la Semois. La suite sera ensuite plus sportive. Le sentier remonte et il faut emprunter une passerelle puis une première échelle. Le chemin est heureusement un peu plus simple jusqu’au village de Poupehan.
Les choses se corsent à nouveau et le sentier prend à nouveau de la hauteur. Trois nouveaux passages d’échelle sont nécessaires pour atteindre le sommet. On longe encore le chemin des Falloises pour retrouver le village de Rochehaut.

On profitera de notre passage par ce charmant petit village pour bénéficier des diverses activités proposées sur place. Accrochée au sommet de la colline, outre la vue imprenable sur Frahan et la région, la localité a beaucoup à offrir. Elle est, notamment, un village d’artistes. On pourra également prendre un peu de temps pour visiter le parc animalier et son Agri-musée ou profiter de ses différentes terrasses.

Point de départ : rue des Moissons 28, 6830 Bouillon

4

Là où est enterré un géant trévire

Exceptionnellement, ce n’est pas une, mais deux balades que l’on vous propose cette semaine.

Si les moins courageux peuvent se contenter de grimper au sommet en voiture pour profiter, sans transpirer, du panorama sur le Tombeau du géant, pour les autres, il est le point de départ d’une nouvelle promenade le long de la Semois.

Plus accessible que la précédente, celle-ci réserve quand même quelques difficultés. Elle nous emmène jusqu’à Bouillon cette fois. Attention, il vous faudra parcourir deux fois certains passages, dans un sens puis dans l’autre. Ici aussi, il faudra compter sur ses mollets pour terminer la balade et retrouver les hauteurs ardennaises et la jolie vue sur le Tombeau du géant.

Le lieu de 700 ha est classé depuis 1976 au patrimoine exceptionnel de Wallonie. La légende raconte qu’un géant trévire y serait enterré. Refusant d’être prisonnier des Romains après la bataille de la Sambre, celui-ci aurait préféré se jeter dans le vide plutôt que d’aller mourir dans les allées du Colisée. Cette boucle de la Semois est sans doute l’une des endroits les plus photographiés de Wallonie.

Point de départ : Rue du Châteaumont 53, 6833 Bouillon

 

5

Lacuisine les pieds dans l’eau

Et après avoir transpiré sur les sentiers le long de la Semois, il est temps de se jeter à l’eau. On vous propose de le faire plus au sud, en Gaume, à côté du charmant village de Lacuisine.

Quand un généreux soleil inonde le coin, le lieu est idéal pour se rafraîchir en pleine nature. Depuis 2018, l’endroit est en plus référencé comme une zone de bonne qualité. S’il est d’habitude possible de faire du kayak également, la pratique n’est pas autorisée pour l’instant.

Et si vous voulez prolonger l’expérience dans la région, vous pouvez partir à la découverte de la route du tabac. Aussi étonnant que cela puisse paraître, la vallée de la Semois a, depuis le XVIe siècle, un riche passé dans la culture de cette plante. Une vallée qui le met en effet à l’abri des violences atmosphériques. Le tabac aime en plus le sol de schiste, bien fertilisé, acide et dépourvu de calcaire de la région. Le développement de cette culture rentable a notamment permis aux habitants de la région de vivre plus décemment. Une route touristique vous permettra de partir à la découverte de cet étonnant passé.

Rue du Mai, 6821 Lacuisine

Se baigner dans la Semois à Lacuisine près de Florenville

CARNET DE VILLE  | Bouillon
CARTE INTERACTIVE | Les bons plans pour vous baigner en Wallonie

Au fil de l'eau

Que faire également ?

Centre de loisirs récréatif  Récréalle
Rue Léon Henrard 16  5550 Alle-sur-Semois

– Centre d’Interprétation d’Art
Exposition permanente de 250 tableaux des artistes qui ont contribué à la renommée artistique de Vresse et des environs
rue Albert Raty 112a  5550 Vresse-sur-Semois

Où manger ?

 Point de vue
Route de Alle 3, 6830 Bouillon

– La Grange aux Saveurs
Rue du Château-le-Duc 21a,  6833 Bouillon

Où dormir ?

– La Ferronnière
Voie Jocquée 44 6830 Bouillon

– Camping le Héron
Rue de Lingue 50 5550 Mouzaive

– Camping Ile de Faigneul
Rue de la Chérizelle 54  6830 Poupehan