JETTE

VIDÉO | Chatons entassés dans une valise, tortues, cochons d’Inde sans eau...: 22 animaux saisis dans 35m2 à Jette

Chatons entassés dans une valise, cochons d’Inde et lapins sans eau entassés en pleine chaleur, des tortues, des pigeons: voilà la petite faune saisie par la police de la zone Bruxelles-Ouest à Jette fin juillet.

Ce sont «de fortes odeurs d’animaux qui se répandent dans tout l’immeuble» qui aiguisent le flair des voisins: ceux-ci appellent donc la police de la zone Bruxelles-Ouest. Sa section bien-être animal débarque avenue Odon Warland à Jette pour deux visites: le 20 juin puis le 26 juillet.

Lors du premier contrôle, les policiers découvrent «une soixantaine d’animaux entassés dans un studio de 35m2». C’est une ménagerie que les forces de l’ordre découvrent: une dizaine de chatons, des chiens, des pigeons, des cochons d’Inde, des tortues, des poissons… «Certains animaux sont des espèces protégées: c’est le cas de 17 oiseaux sur 29 découverts», précise la zone Bruxelles-Ouest. «Les cages sont entassées les unes sur les autres sur chaque mur du studio ainsi qu’au-dessus des meubles de la cuisine et sur la terrasse».

«Sur la terrasse malgré les fortes chaleurs, sans eau, ni graines»

Mais les policiers ne peuvent mettre fin au calvaire des animaux: les autorisations nécessaires doivent être obtenues auprès du Tribunal de Police. Dès lors, les bêtes resteront encore enfermées un mois, et donc durant les jours caniculaires de la fin juillet. Et le 26 juillet enfin, la zone et ses partenaires (le Bien-Être Animal Bruxellois, les inspecteurs CITES sur les espèces menacées, la cellule pour l’obtention du permis d’environnement, Veeweyde, la Ligue Royale Protectrice des Oiseaux et Chat Libre) reviennent avec le mandat.

22 animaux sont saisis, décompte la police, dont on ne peut que déplorer les conditions de vie dans des espaces minuscules. Soit 10 chatons «entassés dans une valise dans un état de maigreur important», 3 pigeons, 2 lapins «dans un bac de 30 cm», 4 cochons d’Inde «placés dans une cage de moins de 30cm», 2 tortues terrestres et 1 tortue aquatique. «Les cochons d’Inde et les lapins se trouvaient dans des cages sur la terrasse malgré les fortes chaleurs, cachés par une bâche, sans eau, ni graines», déplorent encore leurs sauveurs.

Pas inconnus de la police

La section bien-être animal met heureusement fin à leur calvaire. Ainsi, les tortues partent en séjour à Pairi Daiza, les chatons migrent vers l’ASBL «Chat Libre» avec l’accord de la Société Royale Protectrice des Animaux Veeweyde où les cochons d’Inde et les lapins déménagent.

Les deux habitants du studio n’y sont pas domiciliés. Âgés de 41 ans, sans profession, ils sont connus de la justice. «Ils font d’ailleurs l’objet de mesures alternatives à la détention», précise la zone de Bruxelles-Ouest. Un PV a été dressé et transmis au Parquet de Bruxelles.