MOBILITÉ

Chaussée d’Ixelles: gros chantier à la porte de Namur dès ce 5 août

Chaussée d’Ixelles: gros chantier à la porte de Namur dès ce 5 août

Le segment entre la Porte de Namur et la chaussée de Wavre va être réaménagé. (archive) EdA - J. R.

Le chantier de la chaussée d’Ixelles reprend ce lundi 5 août entre la Porte de Namur et la chaussée de Wavre. Des déviations sont en place. les bus sont interrompus.

Attention: dès ce lundi, le chantier reprend dans la chaussée d’Ixelles. Bruxelles Mobilité a en effet prévenu la Commune que la 2e artère commerçante de la Région sera fermée à la circulation entre la chaussée de Wavre et la Porte de Namur. L’objectif est de repenser le carrefour entre les chaussée d’Ixelles et de Wavre. Ce qui risque de faire bouchonner la Petite Ceinture.

Ainsi, la Commune prévient que les chaussées de Wavre et d’Ixelles, ainsi que la rue de Stassart, seront en cul-de-sac. Les déviations sont prévues via l’avenue Louise, la rue Lesbroussart, la rue Malibran et la rue du Trône. Par contre, les commerces restent accessibles et l’accès piéton garanti.

Certaines lignes de la STIB sont impactées par le chantier. Ainsi, les bus 71 et 54 ne circuleront pas sur la chaussée d’Ixelles. Le bus 71 sera dévié via la rue du Trône, et le bus 54 via l’avenue Louise.

Le bus 70 pour sa part circulera pendant la déviation des bus 54 et 71 entre la place Fernand Cocq et Flagey (Étangs d’Ixelles) de 7h30 à 20h30 du lundi 5/08 au dimanche 3/11. Par contre, la navette sera exploitée suivant deux itinéraires différents liés aux travaux toujours en cours dans la rue Lesbroussart.

Ce chantier est le énième à se présenter sur la chaussée d’Ixelles. Après le réaménagement proprement dit de celle-ci en semi-piétonnier entre chaussée de Wavre et Fernand Cocq, c’est cette dernière place qui a été réaménagée au printemps dernier. Pourquoi ne pas avoir réalisé tous les travaux ensemble dès lors? Il semble que le chantier, privé, du bâtiment qui abritait autrefois le Quick de la Porte de Namur, empêchait Bruxelles Mobilité de déployer ses pelleteuses et ouvriers en même temps dans un espace trop restreint.