article abonné offert

1991

Le cortège est passé deux fois

Le cortège est passé deux fois

Doc Josiane Bruck

Il faisait chaud le jeudi 15 août 1991. Et avec un cortège long de 52 croupes composants 6 tableaux, les spectateurs ont dû patienter parfois longtemps sous le soleil. Trop pour certains qui ont déserté les lieux avant la fin. La chaleur a aussi affecté les participants. «On avait n’avait pas assez d’eau pour les participants, confesse Léopold Libert. Comme lors d’autres éditions, on a refait le cortège le dimanche suivant. Mais ce n’était pas évident car les figurants n’étaient plus très motivés.»

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 0 des 0 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?