article abonné offert

ZONE DE POLICE BOTHA

Le chef de corps conteste ses sanctions

Le 7 septembre 2018, le chef de corps de la zone de police Botha (Beaumont, Chimay, Froidchapelle, Momignies et Sivry-Rance) avait causé une collision frontale à Erquelinnes, blessant grièvement une jeune femme.