JOGGING

Le marathon du BW solidaire de Benjamin

Le marathon du BW solidaire de Benjamin

Benjamin Libotte a eu des encouragements et du soutien pour réaliser son défi ÉdA

Travaillant lors du marathon du 15 août, le tenancier du café de la place de la Gare a couru «son» semi-marathon pour une bonne cause.

Effervescence ce mardi soir du côté de la place de la Gare à Ramillies. Le tenancier du café Libotte, Benjamin Libotte, a fixé rendez-vous à ses clients et supporters. La raison? Un défi solidaire qu’il a décidé de réaliser parce que, le 15 août, date du marathon du BW, il ne pourra pas être de la partie car il sera de service.

Alors, il a décidé de faire son (semi) marathon à lui. «Comme je ne pouvais pas courir le marathon du BW, j’ai décidé, pour encourager les gens et pour soutenir les sportifs, de me lancer un petit défi un peu fou : réaliser un semi-marathon en courant autour de chez moi. Cela représente une soixantaine de tours de 400 mètres.»

Pour marquer le coup et faire venir du monde, Benjamin a décidé de rendre son défi solidaire. «J’ai décidé de soutenir une association locale, l’Hacienda de Ramillies, en augmentant le prix des boissons de 0,5 euro jusqu’à la fermeture du café. Cette somme acquise est destinée à être reversée à ce centre pour enfants placés par le juge. Je double personnellement le montant.»

À 19 h, après la photo de famille où une bonne soixantaine de supporters et joggeurs étaient venus encourager Benjamin, le Ramillois s’est élancé. Sur le bord de la route, Vanessa Motoulle s’était déguisée pour l’occasion en pom-pom girls. «J’ai passé une très chouette soirée avec les copains pour ce défi complètement dingue de Benjamin.»

Un peu plus loin, pour renseigner Benjamin, une pancarte est montrée par Laeticia Spano, à chaque passage, pour lui indiquer les tours. Mais pas question d’écrire juste le nombre, on est plutôt espiègle à Ramillies, et c’est un calcul ou une énigme qui est indiquée… Après tout, Benjamin a 400 mètres pour la résoudre et savoir où il en est.

Pour ce défi, Benjamin a aussi pu compter sur ses fidèles équipiers de Je Cours Pour Ma Forme Ramillies, dont plusieurs ont décidé de courir avec lui quelques tours ou la totalité de la distance. Solidaire, le défi l’était sous toutes ses formes, comme avec Pascal Knockaert qui en a profité pour ramasser à chaque tour les déchets trouvés le long de la route.

Au final, ce sont 650 euros qui iront à l’Hacienda.