BERTRIX

Les gardes forestiers dénoncent un manque d’effectifs et d’équipements

Les gardes forestiers dénoncent un manque d’effectifs et d’équipements

L’action se déroule dans le plus grand calme. BELGAONTHESPOT

Une centaine de gardes forestiers et d’agents du DNF mènent ce mercredi une action de sensibilisation et d’information à l’occasion des démonstrations forestières de la Foire de Libramont.

Une bonne centaine de gardes forestiers et d’agents du Département Nature et Forêt (DNF) mènent une action de sensibilisation et d’information ce mercredi à l’occasion des démonstrations forestières de la Foire de Libramont, à Bertrix. Ils dénoncent un manque d’effectifs et d’équipements alors que la crise des scolytes et la gestion de la peste porcine africaine leur amènent par ailleurs un surcroît de travail.

Les agents distribuent des tracts et badges aux visiteurs de «Demo Forest». Avec leurs pancartes, ils arborent des t-shirts verts avec le message suivant: «Vous ne m’avez pas reconnu? Je suis garde forestier. Forestier sans uniforme». «Nous n’avons pas assez d’équipements. Aucun marché public n’a été passé depuis quatre ans. Et pourtant, le port de l’uniforme est indispensable pour exercer les missions relevant du statut d’officier de police judiciaire. Des nouveaux agents n’ont pas même pas reçu d’uniforme et doivent s’en procurer de seconde main auprès de collègues», se désole-t-on dans les rangs des agents forestiers.

Rencontre avec le ministre René Collin

Mais les problèmes dénoncés: manque d’équipements, effectifs insuffisants, manque de communication interne... ne concernent pas que les gardes forestiers mais tous les agents du DNF, insiste-t-on.

L’action, soutenue par les syndicats CGSP et CSC ainsi que la Fédération des agents des forêts du SPW, fait suite au dépôt d’un préavis de grève et pourrait être suivie prochainement de journées de grève, si les agents du DNF ne se sentent pas assez entendus, avertit-on de source syndicale.

Une délégation de fonctionnaires a rencontré le ministre de tutelle, René Collin, mercredi matin à Bertrix. Du côté de ce dernier, on souligne qu’un budget a été débloqué début d’année pour l’engagement de 27 personnes, dont 24 agents forestiers, dans le cadre des efforts de lutte contre la peste porcine africaine. La procédure de recrutement de ce personnel est toujours en cours.