CHALLENGE DELHALLE

L’Ardennaise vieillit bien

L’Ardennaise vieillit bien

Le départ de la longue distance: les coureurs sont déjà bien mouillés… Amandine Gilson

38 éditions, déjà, et pourtant, l’Ardennaise n’a toujours pas pris une ride. Les 724 participants inscrits peuvent en témoigner.

L’Ardennaise, on ne la présente plus, ou presque… En trente-huit éditions, cette épreuve, qui se déroule à Louette-Saint-Pierre, est devenue un des incontournables de la course à pied. Alors qu’il n’y avait que nonante-cinq participants lors de la première édition, Jean-Noël Moreau et son équipe ont frôlé le millier d’inscrits voilà deux ans. Cette année, ils sont sept cent vingt-quatre à avoir franchi la ligne d’arrivée. Il faut dire que les jours précédents ont certainement rebuté les coureurs, vu la canicule. Et puis, le jour J, ce sont les orages qui se sont invités et ont rafraîchi l’atmosphère. Pour se dépenser, deux solutions, soit la véritable «Ardennaise», qui atteint tout de même 21,2 kilomètres, ou la version plus light, la mini-Ardennaise, et ses 8,6 kilomètres. «C’est le même parcours depuis toutes ces années. Finalement, nous étions un peu les pionniers du trail, puisque notre tracé ressemble plus à une course nature qu’à un jogging sur route », précise l’organisateur. Et ce ne sont pas les participants qui diront le contraire, à l’image de Julien Dethier, le vainqueur de cette édition 2019.

Dethier prend les commandes

À bientôt vingt-sept ans, il est le leader du Challenge Delhalle, dont l’Ardennaise fait partie. Il avait pourtant un adversaire redoutable, à savoir le Fernelmontois Raphaël Durviaux, qui n’était pas là pour jouer aux cartes. C’est un peu avant la mi-course que Julien a pris les commandes pour finalement ne plus être menacé par les autres concurrents et pouvoir profiter du superbe parcours nature, bien qu’un peu glissant. Raphaël, qui n’avait pas les jambes nécessaires pour décrocher la victoire s’est contenté de la seconde place, devant Jérôme Cambrai. Chez les dames, Sandra Haulait est arrivée avec vingt-deux minutes de retard sur le vainqueur chez les hommes, mais surtout près de quatre minutes d’avance sur Maude-Louise Arnould et Nicole Desille qui a complété le podium.

Comme à la maison

Contrairement à la longue distance, c’est un habitué de l’épreuve qui s’est imposé sur la mini-Ardennaise. Ses parents ayant un chalet à Rienne, non loin de Louette, Hus Wouter et sa famille en profite pour participer tous les ans. Il a signé la victoire pour la troisième fois. Martin Van Lerberghe est monté sur la deuxième marche du podium et Gilles Naniwe sur la troisième. Avec une impressionnante sixième place au classement scratch, Mandy Dammekens a logiquement signé la meilleure performance féminine, devant Alice Szczepanikova et Ludivine Briard.

La prochaine manche du Challenge Delhalle se déroulera à Hamoir le 18 août à l’occasion du Jogging de l’Ourthe.