INSOLITE

Il perd son ticket gagnant et doit reverser 12 millions d’euros à celle qui l’a retrouvé

Il perd son ticket gagnant et doit reverser 12 millions d’euros à celle qui l’a retrouvé

AFP

Un joueur français de l’EuroMillions a perdu son ticket gagnant avant qu’une dame ne le retrouve dans la rue. Après une bataille juridique impliquant le Fisc, les deux chanceux en sont finalement tous deux sortis gagnants.

Entre un gagnant à l’EuroMillions qui perd son ticket, une dame qui le retrouve et le Fisc qui s’en mêle, l’histoire qui suit a tout d’un pitch de film complètement rocambolesque.

Passé inaperçu, un arrêt de la cour administrative d’appel de Paris du 27 juin 2019 a été déterré par Le Dauphiné Libéré ce samedi avant d’être repris par toute la presse française. En septembre 2011, le gagnant d’une cagnotte de 163 millions à l’EuroMillions avait perdu son ticket gagnant avant qu’une dame le retrouve dans la rue. Les deux personnes s’étaient présentées au guichet de la Française des jeux pour réclamer leurs gains: l’une avec le ticket et l’autre avec toutes les preuves indiquant qu’il s’agissait du véritable propriétaire du bulletin gagnant.

Ne pouvant accorder ces 163 millions à deux personnes, la Française Des Jeux avait demandé aux deux chanceux de s’arranger. Finalement, la dame ayant retrouvé le ticket a renoncé à son droit au gain en échange d’une indemnité de 12 millions d’euros de la part du véritable gagnant.

Flairant également le bon coup, le Fisc est entré dans la danse pour réclamer plus de 4 millions d’euros à la personne qui avait retrouvé le ticket. Si les gains du loto ne sont pas imposables, l’Administration fiscale française estimait que le reversement d’une partie du pactole devait lui être soumis aux impôts.

En appel, la Justice a donné tort au Fisc en considérant que cette rémunération exceptionnelle ne devait pas être pas soumise à l’impôt.

Malgré cette «petite» ponction sur ses 163 millions d’euros de gains, le joueur qui avait validé son ticket dans le Calvados reste le deuxième plus gros gagnant français à l’EuroMillions. Le record avait été établi en 2012 avec un montant de 170 millions d’euros.