article abonné offert

Et à la fin, Ineos fait un et deux

Et à la fin, Ineos fait un et deux

Geraint Thomas, a eu du mal après sa victoire de 2018. Mais il se classe quand même 2e. Photo News

Et à la fin c’est Ineos qui gagne. Ceux qui espéraient voir l’ogre britannique rentrer bredouille dans ses pénates en sont pour leurs frais.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 39 des 273 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?