CYCLISME

VIDÉO | Ewan s’impose au sprint sur les Champs-Élysées, Bernal remporte le Tour

L’Australien Caleb Ewan s’est imposé au sprint sur les Champs-Élysées lors de la dernière étape du Tour de France, dimanche à Paris. De son côté, le Colombien Egan Bernal a remporté la 106e Grande Boucle à seulement 22 ans.

L’arrivée sur les Champs-Elysées est traditionnellement propice aux sprinteurs et cette année n’a pas dérogé à la règle, malgré une attaque de Van Avermaet dans les derniers kilomètres. C’est Caleb Ewan qui s’est imposé devant Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) et Niccolo Bonifazio (Total Direct Energie). Il s’agit de la troisième victoire de l’Australien sur ce Tour.

En franchissant la ligne d’arrivée peu après 21h, le Colombien Egan Bernal est lui devenu le premier Sud-Américain vainqueur final de la Grande Boucle. Le coureur de la formation Ineos, seulement âgé de 22 ans, devance au classement final son coéquipier et vainqueur sortant, le Gallois Geraint Thomas, et le Néerlandais Steven Kruijswijk (Jumbo).

En fin de matinée, le peloton avait quitté Val Thorens, site d’arrivée samedi de la dernière étape de montagne, pour rejoindre la région parisienne via un transfert aérien.

VIDÉO | Ewan s’impose au sprint sur les Champs-Élysées, Bernal remporte le Tour
Photo News
Dans sa première partie, l’étape a pris la forme d’un défilé festif, rendant hommage notamment aux différents lauréats et en priorité au maillot jaune, qui a pu boire la traditionnelle coupe de champagne avec ses coéquipiers.

Egan Bernal est ainsi le plus jeune vainqueur de la Grande Boucle, à 22 ans, six mois et 15 jours, de l’après-Guerre (le 3e dans l’absolu) effaçant des tablettes l’Italien Felice Gimondi, vainqueur du Tour 65 à 22 ans, 9 mois et 15 jours.

Egan Bernal monte à deux reprises sur le podium final dans la capitale française. Avec le maillot jaune, mais le blanc aussi, celui, bien sûr, du meilleur jeune. Autre record, celui du Slovaque Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) qui ramène chez lui un septième maillot vert du classement par points, un record absolu (pour 117 jours en vert). Romain Bardet, le Français d’AG2R La Mondiale, a lui revêtu le maillot à pois du classement de la montagne.

Ils étaient encore 155 coureurs (sur 178 au départ) à passer la ligne sur les Champs Elysées et la Belgique a fêté trois victoires avec les succès d’étape de Dylan Teuns au sommet de La Planche des Belles Filles, Thomas De Gendt en solitaire à Saint-Etienne et Wout van Aert au sprint à Albi.

Movistar, en remportant son sixième challenge par équipes sur ce Tour, après ceux de 2015, 2016 et 2018, permet à la structure espagnole, déjà victorieuse de ce classement sous l’appellation Banesto en 1991 et 1999, de battre son propre record. Elle devient le seul groupe sportif, dans l’histoire du Tour, à s’être imposé six fois.

Nice sera la ville de départ du Tour de France 2020.

Le classement de l’étape

1. Caleb Ewan (Aus/LTS) les 128.0km en 3h04:08 (moy. 41.708908km/h)

2. Dylan Groenewegen (P-B/TJV) à 0:00

3. Niccolo Bonifazio (Ita/TDE) 0:00

4. Maximiliano Richeze (Arg/DQT) 0:00

5. Edvald Boasson Hagen (Nor/TDD) 0:00

6. André Greipel (All/PCB) 0:00

7. Matteo Trentin (Ita/MTS) 0:00

8. Jasper Stuyven (Bel/TFS) 0:00

9. Nikias Arndt (All/SUN) 0:00

10. Peter Sagan (Svq/BOH) 0:00

Classement général

1. Egan Bernal (Col/INS) les 3365.8km en 82h57:00 (moy. 40.576256km/h)

2. Geraint Thomas (G-B/INS) à 01:11

3. Steven Kruijswijk (P-B/TJV) 01:31

4. Emanuel Buchmann (All/BOH) 01:56

5. Julian Alaphilippe (Fra/DQT) 04:04

6. Mikel Landa (Esp/MOV) 04:23

7. Rigoberto Uran (Col/EF1) 05:15

8. Nairo Quintana (Col/MOV) 05:30

9. Alejandro Valverde (Esp/MOV) 06:12

10. Warren Barguil (Fra/PCB) 07:32

Les classements de fin de Tour

Classement général: Egan Bernal (COL/Ineos)

Classement par points: Peter Sagan (SVK/Bora)

Classement de la montagne: Romain Bardet (FRA/AG2R La Mondiale)

Classements des jeunes: Egan Bernal

Classement des équipes: Movistar

Combativité: Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck)