COMINES-WARNETON

PHOTOS | «Adieu Monsieur le bourgmestre. Adieu Gilbert»

Décédé à Comines le 18 juillet, à l'âge de 75 ans, Gilbert Deleu a été enterré lors d'un très bel hommage, sobre et très humain. À son image.

Samedi, les Comines ont rendu un dernier hommage à leur bourgmestre honoraire, Gilbert Deleu, l’homme qui a tenu fermement les rênes politiques de l'entité cominoise, de 1988 au 8 janvier 2016 où il a terrassé par un double AVC. Auparavant, il était échevin des sports dès 1971.

Il est 9 h 50 quand le corbillard des pompes funèbres Dekimpe arrive sur la place de Comines. Les pompiers sont au garde-à-vous pour rendre hommage à celui qui a été leur chef durant tant d'années tandis que le cercueil noir entre dans l’église.

Trois prêtres ont orchestré l'office: les abbés André Cardinael, Jacques Delva et Jean Demay tandis que Chantal Mahieu a assuré le service «funérailles»: «Gilbert est parti sur l'autre rive. C'était une personnalité attachante et ouverte aux autres. Nous lui témoignons toute notre gratitude et notre reconnaissance. Il a accompli une belle mission d'homme. Sa mission pour Comines et pour nous tous. Et puis, il y a aussi ses 40 années d'amour pour son épouse Françoise et ses enfants, Angélique et Amaury».

Dans son homélie, l'abbé Jean Demay a souligné la vie d'un «homme qui a tellement marqué la vie de Comines-Warneton. Ce départ réveille en nous tellement de souvenirs. Deux mots me viennent à l'esprit: service et merci.» Et de conclure par les mots: «Adieu monsieur le bourgmestre. Adieu Gilbert».

La cérémonie, sobre et empreinte d'émotion, a duré 1 h 40. Huit cents chaises avaient été disposées, mais toutes n'étaient pas occupées, tandis qu'une cinquantaine de personnes ont suivi la cérémonie sur la place, sur écran géant.

La cérémonie s'est conclue par les applaudissements du public et les notes de la Brabançonne. L'ancien bourgmestre sera inhumé au cimetière de Comines Ten-Brielen.