CYCLISME

Tour de France: Egan Bernal nouveau maillot jaune au terme d’une étape amputée de son dernier col

Tour de France: Egan Bernal nouveau maillot jaune au terme d’une étape amputée de son dernier col

Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, a expliqué les raisons qui ont poussé les organisateurs à arrêter l’étape avant son terme. Photo News

Abandon sur blessure de Thibaut Pinot, grêle, éboulement: la 19e étape de ce Tour de France qui devait rallier Saint-Jean-de-Maurienne à Tignes restera dans les annales.

Le Tour a vécu une étape dantesque au terme de laquelle le maillot jaune a changé d’épaules. Egan Bernal est le nouveau leader du classement général. Le Colombien de l’équipe Ineos a attaqué et distancé ses rivaux dans le col de l’Iseran et c’est au sommet de ce dernier, situé à 37,5 kilomètres de l’arrivée, que les temps des coureurs ont été fixés.

Car l’étape n’a pas pu aller à son terme. La faute aux intempéries et à un éboulement dans la Montée de Tignes, dernière difficulté du jour. Les coureurs ont été arrêtés dans la descente alors que Bernal était en tête, en compagnie du Britannique Simon Yates.

Alaphilippe résigné, nouveau classement officialisé

Au lendemain de la victoire de Nairo Quintana, c’est donc un autre Colombien qui est à la fête. Bernal a désormais 48 secondes d’avance sur Julian Alaphilippe, qui aura porté la tunique jaune à 14 reprises sur ce Tour. «Je ne pense pas que le maillot jaune soit possible, j’ai été battu par plus fort que moi, c’est comme ça», a déclaré Alaphilippe sur France 2, visiblement résigné, après l’arrêt définitif de l’étape.

Alaphilippe était passé au sommet avec plus de deux minutes de retard sur le Colombien, alors qu’il possédait le matin au départ de l’étape 1 min 30 sec d’avance sur le coureur d’Ineos.

En soirée, les commissaires ont officialisé un classement tenant compte des différentes décisions, à savoir que les écarts ont été pris en compte au sommet de l’Iseran (Km 89).

Ces décisions ont été prises «suite aux intempéries survenues au cours de la 19e étape au Km 107 (route coupée et impraticable: grêle et éboulement), remettant en cause la sécurité des coureurs et risquant de fausser le déroulement régulier de l’étape», a fait savoir le jury des commissaires UCI en accord avec la direction de l’épreuve.

«Il n’y a pas de classement de l’étape, ni de bonifications et points à l’arrivée. Tous les autres classements (points et meilleur grimpeur) enregistrés au cours de l’étape sont validés, y compris les points bonus au sommet de l’Iseran», a précisé le jury en ajoutant que les délais d’élimination ont été annulés «suite aux conditions exceptionnelles de cette étape».

Dans le nouveau classement général, Bernal précède donc Alaphilippe de 48 secondes. Troisième, le Britannique Geraint Thomas (3e) compte 1:16 de retard.

Un convoi motorisé a dû être organisé pour transporter les coureurs, arrêtés en pleine course, vers l’arrivée initiale à Tignes. «Un podium y sera organisé pour la remise des quatre maillots distinctifs: le jaune et le blanc pour Egan Bernal, le vert pour Peter Sagan et le maillot à pois pour Romain Bardet», ont précisé les organisateurs.

 

Le classement général

1. Egan Bernal (Col/INS) les 3215.8km en 78h00:42 (moy. 41.222034km/h)

2. Julian Alaphilippe (Fra/DQT) à 0:48

3. Geraint Thomas (G-B/INS) 01:16

4. Steven Kruijswijk (P-B/TJV) 01:28

5. Emanuel Buchmann (All/BOH) 01:55

6. Mikel Landa (Esp/MOV) 04:35

7. Rigoberto Uran (Col/EF1) 05:14

8. Nairo Quintana (Col/MOV) 05:17

9. Alejandro Valverde (Esp/MOV) 06:25

10. Richie Porte (Aus/TFS) 06:28