BELGIQUE

Trains bondés en provenance de la Côte belge: des passagers ont fait des malaises à cause de la chaleur

Plusieurs voyageurs ayant fait un malaise ont été pris en charge à leur arrivée à Gand après un trajet à bord de trains surchargés depuis la Côte.

Le nombre de malaises n’a pas été déterminé, mais les services d’urgence se sont rendus sur place pour assurer les premiers soins.

A la suite de nombreuses perturbations sur le rail, plusieurs trains ont pris la direction de Gand-Saint-Pierre avec de très nombreux voyageurs à leur bord. Certaines personnes ont souffert de l’absence de climatisation à bord de leur train et du nombre important de voyageurs.

Le service de sécurité de la SNCB a fait appel aux services d’urgence pour fournir aux voyageurs les premiers soins en gare de Gand. Certaines personnes souffrant de la chaleur ont été transportées à l’hôpital.

Au total, plus de mille passagers ont vu leur trajet interrompu en raison de ces circonstances. La SNCB a indiqué qu’elle affrètait des trains supplémentaires pour amener tout le monde à destination.

 

 

La SNCB ne peut pas exclure d’incidents vendredi en raison des températures élevées

 

Ce vendredi, la SNCB prend une série de mesures préventives pour assurer le bon déroulement du trafic ferroviaire malgré les températures élevées. Un incident n’est toutefois pas à exclure, a indiqué le porte-parole Dimitri Temmerman.

La SNCB a décidé de supprimer 27 trains non pourvus d’air conditionné durant les heures de pointe: 15 le matin et 12 le soir.

Par ailleurs, plus aucun train diesel ne circulera à partir de 10 heures, afin d’éviter les incidents techniques comme la surchauffe des moteurs. Six liaisons sont touchées: entre Charleroi et Couvin, Hasselt et Mol, Hasselt et Hamont, Gand et Eeklo, De Pinte et Renaix, et Melle et Grammont. Des bus de remplacement seront mis en place.

Dimitri Temmerman conseille aux voyageurs de consulter le planificateur de voyage et d’écouter attentivement les annonces dans les gares.

+ LIRE AUSSI | VIDÉO | Des centaines de passagers bloqués dans un train surchauffé: «J’ai vu des gens tomber en syncope»