Bruxelles

PHOTOS | Édition record pour le Bal national avec 20.500 personnes

Environ 20.500 personnes, selon le comptage définitif communiqué par les organisateurs, ont assisté samedi soir à la 17e édition du Bal national sur la place du Jeu de Balle à Bruxelles.

Il s'agit d'un record. En moyenne, la fréquentation tourne autour des 15.000 spectateurs. La police n'a cependant pas dû fermer les accès à la place comme cela est déjà arrivé par le passé car la circulation des personnes était fluide.
Après un échauffement du public à 19h30 avec le groupe de danseurs Let's Dance Ketje, le chanteur Frédéric Longbois, découverte de l'émission française The Voice, a chanté avec les spectateurs des grands classiques. L'artiste belgo-espagnole Belle Perez a ensuite fait monter l'ambiance avec une sélection de ses grands succès hispaniques qui ont marqué ses 20 ans de carrière.
Accompagné d'un groupe de danseurs, DJ Saucisse a proposé à 21h25 un medley des meilleurs tubes des Snuls pour fêter leur 30 ans de carrière. Plusieurs membres de ce groupe d'humoristes belges qui ont fait les belles heures de Canal + Belgique à la fin des années 80 étaient présents dans le public, notamment Frédéric Jannin, Serge Honorez et Laurence Bibot.
A 21h40, le Grand Jojo, grand habitué du Bal National, est monté sur scène avec des choristes, qui ont été rejointes le temps d'une chanson par des danseuses de french cancan. L'ambiance était posée pour enchaîner dans un style western avec une interprétation de son titre 'Cowboy Joe'. Au refrain de son tube 'Chef, un p'tit verre on a soif', des chenilles se sont formées dans la foule. Une chanson a aussi été dédiée aux Diables rouges. Des ballons géants aux couleurs de la Belgique ont alors étaient lancés au-dessus de la foule.
Big Ben, champion de Belgique de beatbox, a ensuite livré vers 23h une prestation d'exception. Le set dj de Crazy Sir-G a transformé la place en une discothèque à ciel ouvert à coups de fumées et de projecteurs. Le groupe The Amazing Flowers a lui livré un concert plus rock avec des reprises bien connues comme le titre phare du film Grease ou des extraits des chansons 'Like A Prayer' de Madonna et 'We will rock you' de Queen. Paul Ambach, le Boogie Boy, a refermé cette 17e édition de 00h45 à 01h30 du matin avec des classiques du jazz, à commencer par 'What a wonderful world' de Louis Armstrong ou 'I got you' de James Brown.
Les humoristes Thierry De Coster et Max La Menace, alias Swa & Berre, ont assuré les transitions entre les artistes.