MONDE

Trump propose au Premier ministre suédois de payer la caution d’ASAP Rocky

Trump propose au Premier ministre suédois de payer la caution d’ASAP Rocky

Montage Eda – AFP

Donald Trump a proposé, dans un entretien téléphonique samedi avec le Premier ministre suédois, de payer la caution du rappeur américain ASAP Rocky, soupçonné d’agression et placé en détention en Suède depuis le 3 juillet.

Le président des États-Unis a insisté sur le fait que l’artiste ne risquait pas de s’enfuir et Stockholm lui aurait répondu que le musicien serait «traité équitablement», selon le républicain.

Le locataire de la Maison blanche a décidé de s’impliquer personnellement dans cette affaire après les appels répétés de la star Kim Kardashian et de son mari et chanteur Kanye West. L’épouse du milliardaire, Melania Trump, avait également déclaré vendredi travailler «avec le département d’État» pour «faire revenir rapidement à la maison» ASAP Rocky.

«Nos équipes vont reprendre contact et nous avons convenu d’un nouvel entretien d’ici deux jours», a écrit Donald Trump sur Twitter, à propos de sa conversation avec le Premier ministre suédois.

L’initiative du président américain intervient alors qu’il fait face depuis plusieurs jours à de vives critiques concernant des tweets et remarques racistes à l’encontre de quatre élues démocrates au Congrès.

ASAP Rocky, 30 ans, de son vrai nom Rakim Mayers, est soupçonné d’agression après une rixe le 30 juin à Stockholm. Il a été placé en garde à vue le 3 juillet dans la capitale suédoise à l’issue d’un concert, avec trois autres personnes. Un tribunal a ensuite souligné qu’il présentait «un risque de fuite» et un procureur a demandé vendredi son maintien en détention jusqu’au 25 juillet. Il encourt jusqu’à deux ans de prison.

Incarcéré en Suède, le rappeur, en pleine tournée européenne, s’est vu contraint d’annuler une série de concerts, dont ses prestations au festival de Dour et à Tomorrowland en Belgique.

Originaire de New York, ASAP Rocky s’est fait connaître en 2011 avec la sortie d’une compilation intitulée «Live. Love. ASAP». Plus de 610.000 personnes ont signé une pétition sur internet #JusticeForRocky appelant à sa libération.