FOOTBALL

Ciatto et Geer ont faim de foot

Ciatto et Geer ont faim de foot

-

Christophe Ciatto est soulagé: sa suspension est enfin purgée. Il a faim de football et compte bien aider Geer à se maintenir en P1.

Suspendu pendant une saison complète, Christophe Ciatto se réjouit de retrouver enfin le chemin des terrains pour une septième année consécutive à Geer. «C’était vraiment très long. Surtout que j’estime que la punition était fort sévère. J’ai l’impression que l’Union belge a voulu faire de mon cas un exemple. Mais j’ai continué à m’entrainer avec le groupe. Je vivais les matchs depuis la tribune, ce qui est encore plus stressant.»

Du coup, il n’a pas pu vivre le titre tant attendu en tant qu’acteur. «Non, mais je suis vraiment heureux que mes équipiers y soient arrivés. Cela fait plusieurs saisons qu’on passait tout près.»

Dès lors, c’est en première provinciale qu’il va maintenant évoluer. «Je devrais tout d’abord retrouver ma place, car entre-temps, d’autres joueurs s’y sont imposés, comme Litran ou Houart.»

Quant à l’objectif du club, qui est le maintien, le jeune défenseur estime qu’il peut être atteint. «Grâce à notre esprit d’équipe, car nous sommes vraiment soudés. D’autant que le noyau est quasiment inchangé. C’est le mieux que le club pouvait espérer. Par contre, question budget, nous sommes largement en dessous des autres cercles. Mais, si l’argent faisait gagner des titres, ça se saurait. On le voit avec Paris Saint-Germain.»

Christophe Ciatto reste toutefois réaliste. «Cette saison, nous devrons réapprendre à perdre. C’est ce qui sera la plus compliqué à gérer, car nous avons l’habitude de jouer le haut du tableau. C’est là que la solidarité devra intervenir et jouer son rôle, surtout si nous subissons trois ou quatre défaites de suite.» Les déplacements seront plus longs eux aussi. «On connaît évidemment moins nos adversaires. À part Fize, Wanze-Bas-Oha et Ougrée, nous devrons quasiment tout découvrir de la série.»

En attendant le début de la compétition, tout le groupe partait en stage à Malmedy ce week-end. Au programme, team building, mais aussi un match amical contre Momalle. «C’est toujours sympa de se retrouver entre nous, notamment pour des activités autres que le football.»