MOUSCRON

L’incendie de Mouscron considéré comme suspect

L’incendie de Mouscron considéré comme suspect

Image d’illustration. ÉdA

L’incendie qui a détruit deux maisons vendredi matin dans un bloc d’habitations de Mouscron, pourrait être d’origine criminelle, indique le parquet de Tournai dans l’après-midi.

«Un expert du parquet et les hommes du laboratoire de la police judiciaire de Tournai sont descendus sur les lieux. L’origine criminelle de l’incendie est probable. Cependant, aucun indice ne permet actuellement d’orienter l’enquête. La manière dont l’incendie s’est déclenché, selon les verbalisants, ne serait pas accidentelle», précisait vendredi en fin d’après-midi Éric Delhaye, procureur du roi de division de Tournai-Mons.

Les services de secours de Wallonie picarde avaient été alertés peu après 04h00 du matin, qu’un incendie s’était déclaré dans une habitation implantée au n°21 de la rue des Roitelets à Mouscron.

Malgré les moyens déployés, deux habitations ont totalement été détruites et une troisième a été fortement endommagée. Aucun des occupants n’a été blessé, mais deux chiens ont perdu la vie. Sinistrées, huit personnes devront être relogées.