FUTSAL

Cwynar et Al Mokhlis restent à l’IP Hannut

Cwynar et Al Mokhlis restent à l’IP Hannut

Cwynar et Al Mokhlis seront encore hannutois. Top! Heymans

Cwynar et Al Mokhlis prolongent finalement leur aventure à l’IP Hannut. Avant sans doute El Jomaille.

«Breaking news!» annonçait la page Facebook officielle de l’IP Hannut mercredi soir sans aucune autre précision. Qu’est-ce qui se tramait derrière tout ça? En réalité, une énorme annonce: le retour de deux enfants de la maison.

Car c’est officiel et c’est tout simplement fantastique: Jimmy Cwynar et Mourad Al Mokhlis restent finalement hannutois. Annoncés partants au soir de la victoire en Coupe de Belgique, les deux gaillards ont finalement appris, quelques jours plus tard, que Limal, là où ils devaient aller, avait décidé de ne pas construire la grosse équipe annoncée. Ils étaient ainsi tous les deux sur le carreau. On se doutait bien que leur ancien club ne les laisserait pas ainsi, à quai. Mais encore fallait-il que toutes les parties tombent d’accord. C’est désormais chose faite. «Oui, je reviens chez moi, sourit Jimmy Cwynar. Je reviens comme joueur et aussi dans le staff élargi, mais plus comme président. Je ne pouvais pas refuser ce retour. Je suis super content. »

Ces deux retours, monstrueux quand on se souvient de la fin de saison des deux gaillards, pourraient ne pas être les derniers transferts car la cerise sur le gâteau pourrait se nommer Brahim El Jomaille, un des meilleurs joueurs du pays qui a été d’ailleurs sacré Soulier de Bronze la saison passée. «C’est fait à 85% mais on y verra plus clair définitivement en fin de semaine», annonce, pas peu fier, Kevin Delathuy.

Avec les prolongations de Genchi, Vanderveck, Amrous, Segniagbeto, Geuns, Cwynar et Al Mokhlis ajoutées aux arrivées de Père et Boujemaoui et peut-être d’El Jomaille, l’IP Hannut, où Henquet finalement ne restera pas, aura la plus belle équipe de futsal jamais vue dans notre arrondissement. Des galactiques hors normes qui vont proposer un jeu d’une incroyable qualité, c’est évident. Hannut va clairement viser les play-off en D1 alors que Limal et Hamme disparaissent. On s’en pourlèche les babines à l’avance.