Gouvernement bruxellois: Nawal Ben Hamou, une jeune secrétaire d’État peu connue du public

Gouvernement bruxellois: Nawal Ben Hamou, une jeune secrétaire d’État peu connue du public

Nawal Ben Hamou BELGA

Après avoir échoué de peu dans l’obtention d’un quatrième siège PS à la Chambre dans l’arrondissement de Bruxelles, la jeune Nawal Ben Hamou, âgée de 32 ans, se voit proposer le poste de secrétaire d’État à l’Egalité des chances et des Cultes au sein du nouveau gouvernement bruxellois.

À LIRE AUSSI | Accord de gouvernement bruxellois: les noms des ministres et secrétaires d’État sont connus

Elle sera également ministre francophone de la Cohésion sociale, de l’Enseignement, de la Culture et des Sports au sein de l’exécutif de la Commission Communautaire française.

Sans que l’on sache si sa nouvelle fonction contribuera ou non à remettre cela en cause, Mme Ben Hamou a été proposée, le 10 juin dernier par le PS de la Ville de Bruxelles pour remplacer, d’ici septembre 2021, l’échevin de l’État civil, Ahmed El Ktibi.

Parfaite bilingue, originaire des quartiers nord de Bruxelles, celle qui fut la plus jeune députée fédérale sous la précédente législature est aussi créditée d’une expérience syndicale au sein de la police.

Bruxelloise, issue d’une famille d’origine turque et marocaine, aînée d’une fratrie de quatre enfants, Mme Ben Hamou a suivi toute sa scolarité en néerlandais.

De son propre aveu, sa vie professionnelle a débuté à la police de Bruxelles-Ixelles, comme cadre administratif et c’est là qu’elle dit avoir pris conscience de certaines inégalités dans le monde du travail. Ce qui l’a poussée à défendre les intérêts des travailleurs d’abord en tant que syndicaliste CGSP.

Nawal Ben Hamou mène depuis plusieurs années divers combats sur la scène politique: égalité des chances, droits des femmes, défense de la fonction publique, respect des droits des travailleurs, de la place et des emplois pour la jeunesse, etc...