MONDE

Indonésie: le bilan du séisme dans l’archipel des Moluques grimpe à cinq morts

Indonésie: le bilan du séisme dans l’archipel des Moluques grimpe à cinq morts

Mardi l’île touristique de Bali a aussi été frappée par un séisme, d’une magnitude de 5,7 AFP

Le bilan d’un violent tremblement de terre qui a frappé dimanche l’archipel des Moluques, dans l’est de l’Indonésie, a été relevé de deux à cinq morts mercredi, alors que plusieurs milliers d’habitants vivent dans des hébergements temporaires, ont indiqué les autorités.

«Cinq personnes sont mortes après avoir été frappées par des débris», a indiqué Agus Wibowo, porte-parole de l’agence de gestion des catastrophes dans un communiqué.

Le tremblement de terre, d’une magnitude élevée de 7,3, selon l’institut de géophysique américain USGS, s’est produit peu après 18h00 locales dimanche dans le nord des Moluques, à une profondeur de 10 km. Il a déclenché la panique parmi les habitants de l’archipel, qui sont partis se réfugier en hauteur.

L’épicentre a été détecté à quelque 165 kilomètres au sud de Ternate, la ville principale de la province du nord des Moluques, une zone peu densément peuplée. Près d’un millier de maisons ont toutefois été endommagées dans le district de Halmahera sud, le plus proche de l’épicentre. Dans cette zone plus de 3.000 personnes ont trouvé refuge dans des bâtiments publics et des écoles après des dizaines de répliques.

Les autorités locales ont déclaré l’état d’urgence et commencé à distribuer des vivres et des tentes.

La région des Moluques a été secouée par plusieurs violents séismes ces dernières semaines, dont l’un de magnitude 6,9 la semaine dernière et un autre de 7,3 fin juin, mais sans dégâts importants.

Mardi l’île touristique de Bali a aussi été frappée par un séisme, d’une magnitude de 5,7. Ce tremblement de terre a provoqué des dégâts dans des temples et des écoles notamment mais n’a pas fait de victimes.

L’Indonésie, archipel de 17.000 îles et îlots qui s’est formé par la convergence de trois grandes plaques tectoniques (indo-pacifique, australienne, eurasienne), se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, zone de forte activité sismique.