DÉCRYPTAGE

GB, Mbps, MB, Kbps: comment décoder le jargon des opérateurs

GB, Mbps, MB, Kbps: comment décoder le jargon des opérateurs

Vitesse de connexion et volume mensuel de téléchargement sont exprimés via des abréviations qui manquent de clarté. Rawpixel.com - stock.adobe.com

Les opérateurs usent et abusent des abréviations pour évoquer vitesse et volume de nos connexions.

Proximus, Orange, VOO et consorts surestiment-ils notre maîtrise d’une poignée de termes techniques essentiels ?

Premier exemple. Contre 27,50€ par mois, la connexion domestique Internet Start de Proximus vous autorise à télécharger 100 GB par mois à une vitesse de téléchargement de 50 Mbps.

Question: que signifient vraiment GB et Mbps? Question annexe: en tenant compte de ces paramètres, combien de minutes seront nécessaires pour télécharger un fichier de 500… MB?

Deuxième exemple. Contre 40€ par mois, l’abonnement mobile Orange Aigle réduit la vitesse de la 3G/4G à 512 Kbps une fois dépassé le volume mensuel de 20 GB.

Question: une vitesse de 512 Kbps est-elle catastrophique ou suffisante?

GB, Mbps, MB, Kbps: comment décoder le jargon des opérateurs
GB et Mbps sont des notions omniprésentes dans les abonnements des opérateurs. Capture d’écran

Volume et vitesse

À l’heure de décrypter les formules des opérateurs, il est vital de distinguer deux familles d’unités de mesure:

- La famille dédiée au volume (stockage).

- La famille dédiée à la vitesse (débit).

Histoire de vous compliquer la tâche, les noms complets et les abréviations de ces unités de mesure sont très similaires. Il faut ainsi éviter de confondre le mégabyte (MB) et le mégabit (Mb), l’unité de volume et l’unité de vitesse.

L’abréviation de l’unité de vitesse sera généralement suivie des lettres ps, signifiant par seconde. Exemple: 50 Mbps désigne une vitesse de connexion de 50 mégabits par seconde.

Calculer le temps de téléchargement

Pour comprendre comment cohabitent les unités de mesure du volume et celles de la vitesse, il faut mémoriser le paramètre suivant:

8 bits (vitesse) = 1 byte (volume)

Par extension:

8 kilobits (Kb) = 1 kilobyte (KB)

8 mégabits (Mb) = 1 mégabyte (MB)

8 gigabits (Gb)= 1 gigabyte (GB)

Reprenons l’exemple d’une connexion Internet dotée d’une vitesse de téléchargement de 50 Mbps (mégabits par seconde).

Combien de minutes seront nécessaires pour télécharger un fichier de 500 MB (mégabytes)?

1 seconde = 50 mégabits/Mb = 6,25 mégabytes/MB (50 / 8 car 8 Mb = 1 MB)

80 secondes = 4000 Mb = 500 MB

1 minute et 20 secondes seront donc requises.

À lire aussi

Facebook Messenger : lire ses messages sans être « vu »

WhatsApp : lire ses messages sans être «vu »

Comment enregistrer une conversation sur smartphone

Comment programmer l’envoi d’un SMS

Facebook Messenger: effacer facilement tout ou une partie de ses messages