MESLIN-L’ÉVÊQUE

Solidarité au cœur de la Fête des refuges

Animaux en péril a organisé sa fête des parrains afin de remercier ceux qui font vivre ses sanctuaires pour chevaux et animaux de ferme.

Chaque été, l’association de protection animale met les petits plats dans les grands pour organiser son évènement le plus important de l’année. Le rendez-vous vise à remercier les donateurs de l’association qui contribuent à l’hébergement et aux soins de près de 400 animaux de ferme et équidés répartis sur deux sanctuaires: le premier à Meslin-l’Evêque et le second à Isières.

La jeunesse s’investit

Cette édition 2019 a rempli son contrat avec 640 invités ravis de leur journée et une équipe plus que satisfaite. «Je suis particulièrement content de la présence et l’investissement des bénévoles, car la réussite d’un événement comme celui-ci tient principalement aux forces vives qui s’y impliquent», insiste le président Jean-Marc Montegnies.

Le responsable d’Animaux en Péril note par ailleurs la jeunesse qui gagne son équipe de volontaires. «Il y a notamment des anciens stagiaires qui reviennent en tant que bénévoles et également des volontaires d’autres refuges ce qui renforce encore un peu plus nos liens et collaborations», confie le président.

Coup de cœur pour Iris

Le rendez-vous a aussi pour but de permettre aux protecteurs des pensionnaires de Meslin-l’Evêque et d’Isières de passer un moment privilégié avec leur filleul. Louise, étudiante, parraine Iris, une vache Blanc Bleu Belge. «J’ai rencontré Iris à l’occasion d’un stage que j’ai réalisé au refuge. Mon travail de fin d’année avait pour sujet la maltraitance animale et dans ce cadre, j’ai fait du bénévolat avec des amies», explique la jeune fille. «J’ai eu l’occasion de m’occuper d’Iris et j’ai eu un véritable coup de cœur pour elle. Je ne pensais vraiment pas qu’il était possible d’avoir des contacts aussi amicaux avec un animal si impressionnant», insiste Louise. «Iris est tendre, se laisse approcher et aime qu’on s’occupe d’elle». La jeune fille a présenté sa protégée à sa famille mais aussi des autres pensionnaires du refuge qu’ils ont le plaisir de revoir à l’occasion de la fête des Parrains.

«Les invités sont vraiment encadrés du début à la fin par l’équipe et les nombreux bénévoles; ça nous donne à nous aussi l’envie de nous engager dans l’aventure et donner un peu de notre temps», sourit la maman de Louise.