article abonné offert

«Il faut pouvoir accepter le jugement»

Récemment élu à la présidence de l’Union belge, Mehdi Bayat n’a pas souhaité s’épancher sur la décision de la CBAS concernant Malines, un premier caillou dans sa chaussure.