La manche britannique ouvre traditionnellement la saison des transferts ou «silly season» – «silly» pour bêtises ou idioties, en référence aux rumeurs qui agitent le paddock.