LIÈGE

Une soirée secrète dans le sous-sol de Liège

Une rave party a été organisée dans la nuit de samedi à dimanche, dans le tunnel de l’ancien projet de métro de Liège. Pour faire la fête, mais aussi sensibiliser à la préservation de ce patrimoine.

À quelques encablures de là, les Ardentes faisaient vibrer la plaine de Coronmeuse pour la dernière fois. Une soirée bien plus confidentielle se déroulait, dans la nuit de samedi à dimanche, dans le tunnel de l’ancien métro liégeois.

Ce métro n’a jamais vu le jour. Un projet a bien existé et un grand tunnel a été construit sous les quais Saint-Léonard et de la Batte, dans les années 70, s’inscrivant rapidement au rayon des grands travaux inutiles. Depuis des années, l’endroit sert de lieu de stockage pour les TEC.

Un passionné de patrimoine se faisant appeler «Nico» a choisi l’endroit pour organiser une rave party (soirée undeground dédiée aux musiques électroniques) après avoir nettoyé et rangé les lieux.

Le but consistait à faire la fête, assurément, mais aussi à alerter l’opinion publique sur le devenir de l’endroit et des véhicules qui y sont entreposés.

Plusieurs dizaines de personnes ont participé à la soirée, qui a été interrompue vers 8 h du matin, dimanche, les chalands de la Batte s’étonnant des sons qui provenaient du sous-sol.

L’endroit a donc été libéré dans un meilleur état qu’auparavant. Quand à son avenir, le site devrait être réaffecté dans le cadre de l’aménagement du tram, au niveau de la chaussée.

Une soirée secrète dans le sous-sol de Liège
D.R.