FOOTBALL

VIDÉO | Samir Nasri présenté à Anderlecht: «Apporter mon expérience à un groupe talentueux, mais très jeune»

Ce mardi, Samir Nasri, nouveau joueur d’Anderlecht, a été présenté à la presse nationale. L’ex-Bleu et ex-équipier de Vincent Kompany à Manchester City va avoir le rôle de «vétéran» de l’équipe.

+ ANALYSE | Samir Nasri, le grand frère

C’était la grande affluence dans la salle de presse du «Lotto Park» d’Anderlecht (voir ci-dessous). Samir Nasri, qui a signé chez les Mauves vendredi dernier, a été présenté devant un parterre de journalistes nationaux.

Libre de tout contrat après une pige à West Ham, l’ancien international français de 32 ans (41 capes, 5 buts) va connaître un nouveau rôle à Anderlecht. «Je suis très content d’être ici, de faire partie de ce projet que Vincent (Kompany) m’a proposé. Ce sera la première fois de ma carrière que je pourrais être un exemple et apporter mon expérience à un groupe talentueux, mais très jeune. Encadrer les jeunes, devenir le relais de Vincent sur le terrain, c’est ce qui m’a convaincu de venir. Je n’ai jamais été le vétéran d’une équipe. Si on m’a proposé ce même projet il y a deux ou trois ans, je n’aurais peut-être pas accepté. Mais avec la maturité que j’ai acquise, je peux le faire.»

Retrouvez dans notre vidéo ci-dessus ses principales déclarations lors de cette conférence de presse.

VIDÉO | Samir Nasri présenté à Anderlecht: «Apporter mon expérience à un groupe talentueux, mais très jeune»
Football - Samir Nasri a été présenté à Anderlecht par Frank Arnesen, directeur technique du club bruxellois. © EdA - Jacques Duchateau

Après une suspension de 18 mois (de juillet 2017 à janvier 2019, à la suite d’une perfusion intraveineuse de vitamines interdite par l’agence mondial antidopage), une saison difficile à West Ham et une blessure au mollet, il a préféré rejoindre les Mauves plutôt que d’aller chercher un contrat lucratif ailleurs. «J’avais envie de rester en Europe et de m’inscrire dans un projet différent. D’un point de vue familial, également, c’était plus simple. J’ai un garçon en bas âge, ça change un homme. L’argent n’est pas ma motivation.»

Et sur sa relation avec son nouveau coach, et ancien coéquipier à City, Vincent Kompany, Samir Nasri est élogieux. «Si je suis à Anderlecht aujourd’hui, c’est que notre relation était très bonne. C’était un ami. Il m’a aidé à m’intégrer à City. Et je respectais aussi son statut de capitaine.»

Le titre et l’Europe

VIDÉO | Samir Nasri présenté à Anderlecht: «Apporter mon expérience à un groupe talentueux, mais très jeune»
Le footballeur français portera le n°14. © EdA - Jacques Duchateau

Pour la première fois depuis 56 ans, Anderlecht ne sera pas européen. «On me l’a dit. Les deux objectifs de cette saison seront d’aller chercher ce titre et retrouver l’Europe. Est-ce que c’est frustrant pour moi de ne jouer qu’en championnat belge? Non, pas vraiment. Surtout après la saison que j’ai connue. Jouer une seule fois par semaine va permettre à mon corps de mieux récupérer et de me réhabituer à cette charge de travail. Je vais tout faire pour être prêt au début du championnat.»

VIDÉO | Samir Nasri présenté à Anderlecht: «Apporter mon expérience à un groupe talentueux, mais très jeune»
Il y avait foule à cette conférence de presse, mais pas de journalistes français, en froid avec le joueur. © EdA - Jacques Duchateau

Et sur le niveau de la Pro League, le Français a déjà son avis. «C’est un championnat très physique. Il faudra être prêt pour les play-offs. Bruges et Genk ont des équipes très fortes. Le Standard s’est bien renforcé aussi.»

Dans la vidéo ci-dessous, l’intégralité de la conférence de presse.

VIDÉO | Samir Nasri présenté à Anderlecht: «Apporter mon expérience à un groupe talentueux, mais très jeune»
Football: Samir Nasri présenté à Anderlecht, entouré deFrank Arnesen (directeur technique) et Marie Verbeke (responsable communication). © EdA - Jacques Duchateau