TOURNAI/MELLES

VIDEO | Les nouveaux bancs publics arrivent au centre des villages du grand Tournai

Melles est le premier des villages de l’entité tournaisienne a accueillir les nouveaux bancs publics que l’on retrouvera désormais à l’ombre des clochers, à la campagne...

Si l’installation des nouveaux bancs publics a débuté dans le village de Melles, ce n’est pas un hasard. «C’est l’un des plus petits villages de l’entité, explique le bourgmestre Paul-Olivier Delannois, c’est donc une façon de montrer notre volonté de ne pas focaliser notre attention uniquement sur le centre-ville comme certains nous en font parfois le reproche…»

Posé par la firme Hubaut SA à l’ombre de l’église du village et réalisé par la société Urba-Style de Marquain, ce premier banc est constitué de béton recouvert de granit poli. Il pèse la bagatelle de 3 tonnes et demi. Sa base est creusée de manière à ce que, lorsque l’on s'y assoit, l’on puisse replier les jambes sous la tablette, ce qui permet de garder naturellement le dos bien droit. Une pose particulièrement confortable que nous avons pu tester.

VIDEO | Les nouveaux bancs publics arrivent au centre des villages du grand Tournai
Le bourgmestre de Tournai au côté de son attaché de cabinet, Joseph Godet et du patron de la société Hubaut SA. EdA

Une plaque métallique posée sur le côté du banc reprend le blason de la ville et le nom du village au côté de celui de l’entité.

Cette semaine, ce sont 9 autres bancs similaires qui vont être installés dans autant de villages du districts de Gaurain: à Havinnes, près de l’église également, sur la place de Béclers, près du monument aux morts de Maulde, à côté de l’église de Thimougies, non loin du monument de Barry, sur la place de Ramecroix, à Vaulx où l’un des deux bancs existants sera démonté pour être replacé près du château médiéval, à l’ombre du clocher de Vezon et à côté du monument de Quartes.

À terme, des installations similaires essaimeront dans les autres districts.

Lorsque les nouveaux bancs seront installés là où il en existait déjà, les anciens «récupérables» seront stockés dans les locaux du service des travaux et replacés, selon les demandes, là où ce sera nécessaire.

Ces bancs présentent en outre l’avantage d’être à la fois résistant au temps, mais aussi aux vandales. Ceci dit, ces derniers s’aventurent rarement dans le centre des villages où le contrôle citoyen est généralement bien plus efficace qu’au centre ville...