ANDERLECHT

23 nouvelles caméras contre les dépôts clandestins à Anderlecht

23 nouvelles caméras contre les dépôts clandestins à Anderlecht

(Illustration) © Reporters Press Agency M.Gouv

Avec 23 nouvelles caméras, le plan de surveillance des incivilités et nuisances d’Anderlecht porte son total à 31. Elles se braqueront surtout vers les dépôts clandestins. L’amende dans ce cas s’élève à 300€ par m3.

La Commune d’Anderlecht ajoute 23 nouvelles caméras à son équipement de surveillance. Objectif: lutter contre les incivilités et les nuisances. Elles viennent grossir le nombre des 8 caméras dont Anderlecht disposait déjà depuis quelques mois, dans le cadre du plan de lutte transversal contre les incivilités présenté en juin.

Un diagnostic a permis d’identifier des «hot spot» où les dépôts clandestins s’accumulent: ce sont ces 35 endroits stratégiques visés par les indélicats que les caméras observeront.

à ceux qui craignent pour la protection de la vie privée, la commune prévient que «ces caméras ne filment pas en permanence mais se déclenchent uniquement lorsqu’elles repèrent un mouvement suspect. Les images sont alors directement envoyées à un agent communal». Celui-ci identifie le contrevenant et le dossier peut aboutir à une amende de 300€ par m3.

«Ces caméras sont un outil précieux pour lutter contre le sentiment d’impunité de certains contrevenants qui viennent déverser leurs déchets dans nos rues», plaide Allan Neuzy, échevin de la Propreté (Ecolo-Groen). «Les habitants sont excédés et demandeurs de ce type d’outils. Bien sûr, les caméras ne sont pas une baguette magique, la sensibilisation est également nécessaire afin de continuer à signaler ce qui n’est pas permis et expliquer à chacun comment se débarrasser correctement de ses déchets, notamment via les parcs à conteneurs mobiles ou l’enlèvement à domicile de Bruxelles Propreté».


Nos dernières videos