BELGIQUE

Asco, une cyberattaque qui a coûté plusieurs millions d’euros

Asco, une cyberattaque qui a coûté plusieurs millions d’euros

Photo d’illustration francis bonami – stock.adobe.com

L’ensemble du millier de salariés de l’équipementier aéronautique Asco a repris le travail lundi sur le site de Zaventem.

Les dégâts de la cyberattaque dont a été victime début juin l’entreprise se calculent en millions d’euros, indique la responsable des ressources humaines Vicky Welvaert. Une enquête judiciaire, aux mains du parquet de Hal-Vilvorde, est en cours.

Asco a été la cible de cette cyberattaque sur son système informatique interne le 7 juin dernier. Elle a engendré du chômage technique au sein de l’entreprise, qui a finalement pris fin lundi. L’ensemble du millier de salariés est en effet de retour au travail, en ce compris les 150 derniers employés des services informatiques de soutien.

Il est encore trop tôt pour calculer l’impact financier final sur l’entreprise. «Nous ne disposons pas encore d’une estimation exacte des dégâts. Mais ils s’élèvent certainement en millions d’euros», craint Vicky Welvaert. Et ils continuent encore d’augmenter à cause des consultants que l’entreprise a dû renvoyer chez eux et du personnel supplémentaire qui a dû être engagé en conséquence.

Asco recrute en effet actuellement une centaine de travailleurs temporaires afin de rattraper son retard. «Cela suffira à résorber cet arriéré d’ici la fin de l’année», selon la responsable RH.

L’entreprise ne s’épanche pas encore à ce stade sur les mesures concrètes à mettre en place pour éviter une nouvelle pareille mésaventure. Cela dépendra des résultats de l’enquête forensique, qui bat son plein et est menée par une société externe, avec le soutien du parquet.

Le parquet de Hal-Vilvorde confirme que l’enquête judiciaire est en cours mais indique qu’il est encore trop tôt pour fournir des informations à ce sujet.