FOOTBALL

Les conseils du préparateur du Standard pour la reprise : «N’allez pas courir 12 km d’emblée»

Les conseils du préparateur du Standard pour la reprise : «N’allez pas courir 12 km d’emblée»

Préparateur physique au Standard, Kevin Miny fait désormais partie du staff de l'Iran. Fred MOISSE - www.standard.be

Si les joueurs professionnels ont déjà repris le collier voici plusieurs semaines, pour les joueurs amateurs, la saison n’a pas encore repris.

+ À LIRE | Kévin Miny, entre le Standard et l’Iran

Si vous ne voulez pas être cuit après trois tours de terrain lors du premier galop d’entraînement, Kévin Miny vous donne quelques petits conseils. Le plus important? Inutile d’aller courir douze kilomètres sous un soleil de plomb en se disant que les petits excès de la trêve seront aussitôt effacés.

«Il faut reprendre progressivement, signale Kevin Miny. La meilleure chose à faire, c’est de ne pas s’arrêter totalement. Peu importe le niveau, il est logique que le corps ait besoin de repos au terme de la saison. Mais alors, c’est bien de garder une certaine activité physique, comme du vélo, de la natation ou du tennis. Reprendre trop brutalement, ce n’est pas bon. Nous, nous préparons un programme aux joueurs et au départ, il est demandé d’aller courir deux fois vingt minutes à un rythme modéré, afin de remettre le corps en route. Il ne faut pas se cramer d’emblée. C’est le meilleur moyen de se blesser. Et on le voit bien dans les tests que nous mettons en place: si un joueur se blesse et est absent une semaine, il perd tous les bénéfices de sa préparation.»