TOUR DE FRANCE

VIDÉO | Cadre, prolongateur, prix: ce qui différencie un vélo de contre-la-montre

Tour de France – Étape 2 à Bruxelles – Les vélos du contre-la-montre de Wanty-Groupe. Le mécanicien Kévin Suarez Gobert © ÉdA – Jacques Duchateau © ÉdA – Jacques Duchateau

Deuxième étape du Tour de France, le contre-la-montre par équipe traversera Bruxelles de la Place des palais à l’Atomium. Pour les mécaniciens de l’équipe wallonne Wanty-Groupe Gobert, il est crucial de n’oublier aucun réglage.

Les coureurs le savent mieux que personne: le contre-la-montre par équipe demande énormément de précision. Aussi bien avant l’épreuve que pendant celle-ci. C’est pourquoi, chez Wanty-Groupe Gobert, les mécaniciens font un peu plus attention encore aux derniers réglages techniques.

Un tour de clé par ici, un peu de graisse par là, Kevin Suarez et son collègue, tels des horlogers, s’assurent que tout tourne parfaitement avant le départ de Kévin Van Melsen et ses coéquipiers.

Reportage dans le paddock juste avant le départ du contre-la-montre en vidéo ci-dessus.

+ À LIRE AUSSI | Contre-la-montre par équipe : la science pour exploser le chrono

Toute l’info du Tour de France à lire dans L’Avenir chaque jour, sur tablette, smartphone ou PC

VIDÉO | Cadre, prolongateur, prix: ce qui différencie un vélo de contre-la-montre
Le mécanicien Kévin Suarez de l’équipe Wanty-Groupe Gobert. © ÉdA – Jacques Duchateau